Le Démon des morts

Auteur Graham Masterton
Saga  
Numéro de tome  
Genre Thriller, Fantastique
Maison d’édition Milady
Nombre de pages 480
Obtenu le 19 Octobre 2012
Lu le 8 Août 2019
Dans le cadre de Ecumer ma très vieille PAL
En un mot Un petit livre d’horreur avant de partir en vacances

Résumé : Un petit village paisible au bord de la mer, non loin de Salem, la ville des sorcières. La femme de John Trenton a trouvé la mort dans un accident de voiture. Un mois plus tard, des phénomènes étranges commencent à se produire, la nuit, John croit voir sa femme… ou son fantôme. Hallucinations causées par le chagrin… ou réalité encore plus terrifiante? L’explication se trouve peut-être dans un bateau, le David Dark, qui a sombré au large de Salem, trois siècles plus tôt. Que transportait donc ce bateau d’où semble provenir une influence maléfique?

L’avantage d’avoir dans son stock des livres passe partout pour les vacances

Cette année a été très fatigante pour moi moralement et physiquement. Pas parce que j’ai eu des trucs graves dans ma vie, rassurez-vous, mais je n’ai jamais vraiment eu de repos pendant toute l’année. Il s’est toujours passé un truc. Ayant une mère formidable, elle m’a dit qu’elle me prenait en vacances (avec le chérie et les gosses) pendant une semaine avant que je ne fasse ma semaine de vacances avec eux. Autant vous dire que j’étais deux fois plus stressée à cette semaine-là car tout le monde sait que lorsqu’on passe une semaine avec ses parents, on est JAMAIS tout seul. JAMAIS !

Cela dit, on partage avec ma maman le goût de la lecture et des livres dits de Série B dans le sens où on aime pendant les vacances lire des livres un peu Kitchouille que ce soit dans l’écriture ou la mise en page. Autant vous dire que j’ai dû trouver la perle et je l’ai eue avec le Démon des morts de Graham Masterton.

L’auteur connait les canons de son style littéraire et les emploie généreusement.

Les Graham Masterton, c’est toujours une petite histoire qui fait peur, surtout quand tu es ado. Quand tu ne l’es plus, il y a toujours un intérêt à le lire parce que cela se lit vite et c’est toujours des livres dont on connaît l’écriture. Quand vous êtes fatigués et que vous commencez vos vacances, c’est l’idéal. Déjà, on a une couverture évocatrice : une maison avec des lumières dans le brouillard et dans la nuit. C’est kitchouille comme je le disais et surtout on sait de quoi cela va parler : d’une maison hantée. En plus, si on rejoint le résumé, on sait que cela se passe sur Salem donc il va se passer un truc surnaturel sans aucun doute.

Le petit plus de la mise en page qui m’a faite hurler de rire, c’est bien entendu les mots qui ont rapport au surnaturel qui ont été mis en italique dans le texte. Autant vous dire que cela m’a fait quelques soirées (arrosées) avec ma maman. Nous avons franchement bien ri. Et pour ceux qui se le demande, l’histoire se passe sans surprise et se lit comme du beurre quoi.  En bref, un roman moyen et sans surprise mais qui reste tout de même un plaisir coupable, surtout quand vous débarquez pour les vacances 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :