Prince Lestat

Auteur Anne Rice
Saga Chronique des vampires
Numéro de tome 11
Genre Fantastique
Maison d’édition Michel Lafon
Nombre de pages 528
Obtenu le 31 Octobre 2018
Lu le 26 Septembre 2019
Dans le cadre de Se mettre à jour dans une saga doudou
En un mot 11 eme tome… Déjà ?
Toujours aussi sympa dans la tête de Lestat
Une nouvelle étape dans la saga

Résumé : Lestat a parcouru le monde de manière bien solitaire ces dernières années, ces compatriotes et amis l’ont cherché sans succès. Depuis quelques temps, une Voix lui parle, à lui et à d’autres vampires leur commanditant de tuer leur propre race. Récemment, Benji, le protégé d’Armand, tient une émission radio, prêchant pour le rassemblement et l’alliance de tous les vampires pour lutter contre un détracteur s’amusant à multiplier les massacres des vampires les plus jeunes. A côté de ça, Fareed et Seth, scientifiques et vampires, ont mis en place un programme de recherche sur la composition des vampires et cherchent à répondre scientifiquement à la question de « Qu’est-ce qui anime les vampires ? », ils multiplient les expériences dans ce but. Tout est lié pourtant et Lestat semble bien être le seul capable de gérer une telle crise, tous pense de la même façon, acceptera-t-il alors cette responsabilité ? et qui peut bien être cette Voix ?

Bah alors ? Vous aviez oublié Lestat ?

Mais non, pas moi en tous cas ! Les chroniques des vampires, c’est la saga qui m’a accompagnée toute mon adolescence (j’ai même vu les films dis donc). Cette saga a bien entendu quelques défauts mais je l’aime toujours d’amour. J’ai donc bien entendu évidemment loupé les deux derniers titres qui sont : Prince Lestat et Lestat et le Royaume de l’Atlantide. En même temps, lors du précédent tome (cantique sanglant ?), on avait un Lestat qui s’ennuyait et qui papillonnait d’adeptes en adeptes.

Mais concrètement après avoir révolutionné le monde des vampires entre son bouquin et son groupe de rock, et bien le voilà qu’il fuit ses responsabilités alors que la famille des vampires demandent absolument quelqu’un pour la guider. Et qui plus est, il y a des meurtres un peu partout et on se demande bien pourquoi. Sauf qu’on n’aura pas trop d’indice parce que…. Et bien Lestat ne s’en mêle pas (il est pas commode dis donc).

L’art de lire un livre dont on connaît d’avance les défauts.

Le seul problème avec ma lecture de ce livre c’est que je connais le style d’Anne Rice par cœur, je sais très bien qu’elle ne va pas m’étonner dans ce genre et je ne lui demande pas non plus. J’ai donc la première moitié de Prince Lestat un peu en mode pépère. Il y a eu la présentation du problème, le comportement énervant de Lestat, la réaction des autres, et les rappels des sagas précédentes parce qu’il y a moultes personnages. Nous avons aussi une somme incroyable de descriptions de looks en tous genre et de chambres d’hôtels et on a une histoire parallèle dont on ne sait pas ce qu’elle fait là pour le moment. Et puis on se met en route (comme un dîner en famille quoi) et l’action s’accélère.

C’est le moment où je prends ma soirée comme je dis. J’attends que mon prince à moi s’organise une soirée jeu et que les enfants ont envie de lire et hop on attaque toute la deuxième moitié parce c’est là où cela va déménager et c’est là où on aura toutes les révélations qu’il faut. En bref, quand on a une bonne programmation de lecture, Lire du Anne Rice c’est facile ! Je vous laisse car j’attends mon prochain week end cool pour me faire Lestat et le Royaume de l’Atlantide ! 

Un commentaire sur “Prince Lestat

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :