Registre des morts

Auteur Patricia Cornwell
Saga Kay Scarpetta
Numéro de tome 15
Genre Thriller
Maison d’édition Le livre de poche
Nombre de pages 536
Obtenu le 20 Octobre 2012
Lu le 15/11/2019
Dans le cadre de Poursuivre une vieille saga
En un mot L’art et la manière de nous intéresser aux potins
Va-t-on enlever les passages un peu lourds à propos de Marino? Une enquête qui s’étire.Car on remue de vieux dossiers

Résumé : La morgue inscrit tous les décès au Registre des morts. Ce livre va bientôt prendre une signification différente pour Kay Scarpetta. Lorsqu’elle s’installe à Charleston, en Caroline du Sud, pour y ouvrir avec sa nièce Lucy et Pete Marino un cabinet de médecine légale, elle croit commencer une vie idéale. Mais très vite, elle entre en conflit avec des politiciens locaux et on cherche à saboter son projet. Débute alors une série de morts violentes : un meurtre rituel, un enfant victime de sévices, une joueuse de tennis retrouvée mutilée à Rome, sans autre lien entre ces affaires qu’une certaine patiente d’un prestigieux hôpital psychiatrique de Nouvelle Angleterre. D’autres noms s’ajouteront au Registre des morts, peut-être même celui de Kay

L’art et la manière de nous intéresser plus aux potins qu’aux enquêtes.

C’est les avantages et les inconvénients quand on est  au quinzième tome d’une saga vous me direz. Suit-on réellement les enquêtes de Kay Scarpetta ou prend on des nouvelles d’une femme avec qui, personnellement, j’ai passé mon adolescence toutes mes vacances. Pour le registre des morts, j’avoue que ce n’est pas l’enquête qui m’a attirée mais bien le point final (j’espère) d’un personnage que j’apprécie de moins en moins : Marino, le flic macho par excellence qui agit éternellement comme un cheveux sur la soupe. Clairement, depuis quelques tomes, il ne servait quasiment plus à rien. Sauf à créer des problèmes et l’autrice, je pense, nous l’a rendu clairement détestable pour qu’il s’en aille sans qu’on ait de regret.

Le challenge va donc être là : Kay va-t-elle enfin se caser avec Benton ? Et va-t-elle se poser dans une ville ? Lucy va-t-elle résoudre l’ensemble de ses problèmes ? Benton va-t-il arrêter d’être en retrait sauf pour faire une crise de jalousie ? Rose va-t-elle pouvoir terminer sa vie en paix ? Et surtout, Marino va-t-il quitter la saga pour qu’on passe à autre chose bon sang de bois !  Vous voyez, c’est l’avantage de lire une grosse saga, parce qu’on a plein de challenges en ce moment et ce sans se préoccuper de l’enquête !

Une enquête qui a du mal à se faire de la place d’ailleurs.

C’est vrai qu’elle ne nous attire pas des masses cette enquête. Déjà parce qu’il se passe pleins de trucs. Ensuite, parce que je pense qu’elle n’a même pas titillée l’autrice. En effet, l’intrigue concernant l’enquête s’étire, est un peu tirée par les cheveux et, avec une histoire secondaire moins fournie, j’aurai dit oui, mais là elle se noyait complètement dedans et limite elle était reléguée au secondaire.

Donc oui, encore un roman de transition j’ai l’impression dans la saga Kay Scarpetta, même si, il faut bien l’avouer, cela avance un petit peu plus. Aussi, j’ai un peu plus hâte pour le coup de lire la suite qui risquerait d’apporter du neuf dans la franchise.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :