Evariste

Auteur Olivier Gechter
Saga  
Numéro de tome  
Genre Fantastique
Maison d’édition Helios
Nombre de pages 404
Obtenu le 23 Juin 2017
Lu le 25 Novembre 2019
Dans le cadre de Lire en retard un achat spontané
En un mot Encore plus drôle que le Dernier Apprenti Sorcier
Et cette fois ci avec l’humour français

Résumé : Diriger une start-up spécialisée dans le conseil est loin d’être facile. Surtout lorsque les conseillers que l’on recherche doivent posséder des pouvoirs paranormaux. C’est pourtant le métier exercé par Evariste Cosson qui parcourt la capitale afin de dénicher ces perles rares.

À mi-chemin entre le polar et le roman fantastique, Evariste nous entraîne dans un monde inquiétant et humoristique, qui porte un regard cynique sur notre existence et la vie parisienne.

Une pépite inattendue !

J’avais choisi Evariste sans lire le résumé parce qu’au vu de la bouille de la couverture, je subodorais un livre d’horreur. Mais sûrement pas une enquête fantastique car vous le savez, j’aime alterner les styles de mes lectures. Donc je me rends compte que je lis une histoire de magiciens et je me dis que cela va être kiff kiff que le roman précédent.

Sauf que le personnage principal : Evariste, nous dit qu’il a ouvert une société de consulting pour les activités paranormales genre sorcellerie et voyance, malédiction et autres joyeuseté. Là, ça m’a un peu titillée parce que si c’est pour me faire une société spécialement conçue pour le fantastique, cela ressemble sûrement à un peu à un bureau d’enquête sur le paranormal. Sauf que non absolument pas, nous avons là un autre type d’humour auquel j’ai succombé.

Bienvenue dans une start up du paranormal !

Trouver de vrais voyants, dénicher des malédictions sur des objets d’art pour un musée, établir un moyen moderne de lancer des sorts avec un smartphone, espionner des gens avec des pigeons et des fantômes, prospecter pour faire une traitement contre certaines formes de folie ou de handicap mental dus au paranormal, trouver des théories sur les retards de métro, fonder une boite de voyance en ligne… C’est tout cela que vous trouverez dans ce one shot absolument savoureux.

Alors non il n’est pas parfait. Parce que parfois il est un peu trop rapide, parfois il s’étire un peu. J’avoue. Mais face à cet univers si riche et si amusant, j’ai envie de vous dire que la gestion de l’intrigue est devenue pour moi totalement secondaire. J’ai apprécié chaque ligne de ce roman et je dois dire qu’après avoir combattu un incendie criminel avec un sort de tempête sorti de mon smartphone, j’étais bien déçue de me rendre compte que le livre était bientôt fini. Et j’avais envie que l’aventure se prolonge un peu. Et puis j’ai passé le reste de ma soirée à imaginer d’autres aventures de ce cher Evariste. Et c’est là, que vous savez que l’auteur vous a eu ! Pas besoin d’un livre parfait pour cela !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :