Bates Motel #1-5

TitreBates Motel
Date de sortie2013-2017
RéalisateurCalton Cuse
Durée du films45 mn par épisode
Nombre de saisons5
Acteurs principauxVera Farmiga Freddie Highmore Max Thieriot Olivia Cooke Nicola Peltz Nestor Carbonell
Visionné leCourant 2019
Dans le cadre deDécouvrir ce qui a été inspiré par Psychose

Synopsis : Après la mort de son mari, Norma Bates décide de refaire sa vie loin de l’Arizona, dans la petite ville de White Pine Bay dans l’Oregon. Elle emmène avec elle son fils Norman, âgé de 17 ans, avec qui elle partage une relation fusionnelle compliquée.

La série qui m’intimidait.

Psychose a été l’un des films qui m’avait le plus impressionnée étant petite (à l’époque, les PEGI n’existaient pas). Quand on m’annonce il y a quelques années qu’une série retracera ce qui s’est passé avant Psychose, j’ai eu un débat intérieur : découvrir la série et ainsi assouvir ma curiosité ? Ou ne pas regarder de peur d’être déçu ? Et puis, depuis, j’ai eu des échos de l’actrice Vera Farmiga, élue reine de l’horreur depuis. Et j’ai suivi une interview de l’acteur Freddie Highmore concernant the Good Doctor. Bref, la tentation fut trop forte.

Je n’avais plus aucune raison d’avoir peur et j’ai sauté à pieds joints dans l’histoire des personnages, me perdant totalement dans ce malaise que crée le jeu des acteurs. J’ai été rapidement conquise comme vous pouvez l’imaginer et c’est ainsi que j’ai fini, bien entendu, à dévorer ces 5 saisons en quelques mois à peine.

Norman fait froid dans le dos, Norma est passionnée et Dylan tente de survivre dans cet ouragan.

Oui, il y a deux personnages à retenir pour moi, ce n’est ni Norma, ni Norman (et pourtant ce sont des acteurs monstres, et leurs persos sont géniaux) mais deux dommages collatéraux majeurs : Dylan Masset, le grand frère et Alex Romero, le shérif. Le premier tente de se faire aimer dans cette famille. Le deuxième apprendra à les aimer. Et ce duo de personnages secondaires est sublime. Le tout formera un jeu d’acteurs incroyables, suppléé par une réalisation qui tiendra le coup pendant 5 saisons, même si parfois je trouvais qu’il y a eu quelques longueurs.

J’ai tout aimé, avec des hauts et des bas bien sûr. J’ai eu de vrais moments de bonheurs devant certains épisodes. J’ai eu des éclats de rire comme des sanglots (je ne vous parle pas de l’épisode final, j’ai beaucoup transpiré des yeux). Cela a été une série qui m’a laissée tout sauf indifférente et surtout, lorsque je l’ai terminée, j’ai eu ce sentiment d’abandon qui montre que cette série m’a  marquée, vraiment. Et c’est cela qui montre qu’elle a du talent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :