L'insigne du Chancelier

AuteurDave Duncan
SagaLes lames du roi
Numéro de tome1
GenreFantasy
Maison d’éditionBragelonne
Nombre de pages353
Obtenu le19 Octobre 2012
Lu le19 Décembre 2019
Dans le cadre deLire ma très vieille PAL
En un motUne très bonne surprise Même si à priori je ne continuerai pas la saga (trop de PAL tue la PAL)

Résumé : Il est un fort, sur la lande, où l’on envoie les enfants rebelles : le Hall de Fer.rnQuand ils en sortent, des années plus tard, ils sont devenus les meilleurs épéistes du royaume. On appelle ces combattants d’exception les « Lames du roi ».

Le plus prestigieux d’entre eux est messire Durendal, dont ce livre nous conte la légende.

Un jour, le roi lui confie une périlleuse mission : partir à la recherche d’un vieux monastère, dans des contrées lointaines, sur les traces d’un espion mystérieusement disparu.

Pour honorer son serment, Durendal devra tout sacrifier, son amour, ses amis, et affronter de sombres machinations.

Et dire que je pensais ne pas aimer

Ce titre là, je ne me souviens plus dans quelles circonstances je l’ai acheté. Sûrement une recommandation obscure d’Amazon il y a des années. Je ne me souvenais plus du synopsis et pour vous avouer les choses je pensais que cela allait être une daube monumentale comme je savais seule les choisir il y a plus de cinq ans. Sauf que là, j’en avais marre de le voir trainer dans ma PAL. Et en prime, on était au mois de Décembre donc le mois où on a envie d’expédier pas mal de choses.

Je commence donc ma lecture, persuadée que j’allais survoler beaucoup de choses… Sauf que… C’était pas si mal ce livre, mine de rien. Voire même qu’en fait, même si ce n’est pas de l’originalité de fifou, c’est de la bonnne faantasy de canapé. Il faut dire que mélanger de la cape et épée avec de la magie…

Et finalement, même si je ne pense pas terminer la saga, j’ai apprécié ce premier tome.

Alors non, je n’investirai pas dans la suite sauf si une promotion démentielle m’y incite bien entendu. Le premier tome se suffit en lui même puisqu’il tourne sur un personnage. Et c’est tant mieux car ce tome était tout aussi bien écrit pour un one shot. La fin était prévisible mais cela ne m’a pas dérangée du tout.

En bref, c’était plutôt bien écrit et même que les aventures étaient très sympas. Ce titre peut donc être une valeur sûre de week end ou de vacances. Il peut être une très bonne porte pour découvrir de la fantasy. Et il est enfin parti de ma Pal, le pauvre qui se languissait depuis tant d’années. 

2 commentaires sur “L'insigne du Chancelier

Ajouter un commentaire

  1. Le second est très très différent du premier, on sort du coté cours et capes et épées pour aller voir le commerce d’esclave dont on a vidé la tête sur les îles avec des pirates très loin d’être sympathique 😛
    En plus il se termine sur un cliffhanger totalement incompréhensible vis à vis du premier tome ! Du genre « mais WTF ??!!!!!??? », QUOI??, *mind blown*

    Honnêtement j’ai tellement été dégoûtée du second (impossible de m’attacher à un quelconque personnage dans ce milieu de marchants d’esclaves, mais c’est perso, mon copain l’a adoré xD) que même ça n’arrive pas à me motiver à lire le dernier.
    Mais peut être un jour dans un lointain futur vu qu’apparemment il revient dans le milieu du premier, à voir 🙂

    Dave Duncan est très connu comme auteur de fantasy (moins cher nous c’est sur), il arrive toujours à transformer un concept classique en quelque chose de plus que ça.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :