NoirZénith

AuteurJames Barclay
SagaLes chroniques des Ravens
Numéro de tome2
GenreFantasy
Maison d’éditionMilady
Nombre de pages672
Obtenu le20 Octobre 2012
Lu le30 Décembre 2012
Dans le cadre deEn finir avec la très vieille PAL
En un motUne suite comme je m’y attendais
Et une bonne lecture pour la fin d’année

Résumé : Les Ravens, mercenaires redoutables et surentraînés à toute forme de combat, ont sauvé Balaia des Seigneurs Sorcyers. La menace vient cette fois des Ouestiens. Mais dans le ciel plane un danger bien plus grave : le sortilège AubeMort a ouvert une porte entre les dimensions. D’autres créatures peuvent atteindre Balaia par cette faille. Les Ravens sont contactés par le grand dragon Sha-Kaan pour éviter un tel péril.

Vous voyez le sort du premier tome qui devait sauver le monde ?

Et oui les amis, je ne m’attendais pas à la révolution de l’année. Car en fin d’année, j’aime piocher dans la très vieille PAL, encore plus que le reste de l’année. Et pourquoi lire NoirZénith ? Déjà, c’est le deuxième tome que j’ai des chroniques des Ravens. Ce n’est pas spécialement une saga qui me passionne mais j’avais lu le premier tome dans le cours de l’année. L’histoire était encore fraiche dans ma tête alors oui, il était temps.

Ainsi, nous laissions au tome précédent la compagnie de mercenaires des Ravens alors qu’ils venaient de sauver le monde en lançant un sort très puissant appelé Aubemort. C’était une quête de mercenaires classiques avec en bonus la morale finale : ce sont des mercenaires mais contrairement aux apparences : ils sauvent le monde. L’intérêt de cette saga, c’est surtout la construction de l’anthologie des personnages. Et pour le deuxième tome, on continue sur l’année.

Dix personnes à tout casser pour sauver le monde… Encore ?

Oui, le fait de lancer Aubemort va menacer l’équilibre du monde donc il faut de nouveau le sauver avec un autre sort et des dragons. C’est là que je me dis que je vais m’arrêter là dans la lecture des tomes tout simplement parce qu’il se passera exactement la même chose pour le troisième et pour tout vous avouer, j’ai bien d’autres choses à lire.

En bref, j’ai été très contente de lire ce deuxième tome car, même si je n’ai pas un livre excellent, et même si je ne poursuivrai pas la saga, j’ai passé un bon moment à suivre ce groupe de mercenaires. Son seul défaut, selon moi, c’est tout simplement que cela n’égalise pas la Compagnie noire. Cela dit, je pense que c’est un volume plus accessible.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :