Un temps de dragon

AuteurLawrence Watt-Evans
SagaLes chroniques d’obsidienne
Numéro de tome1
GenreFantasy
Maison d’éditionMilady
Nombre de pages552
Obtenu le19 Octobre 2012
Lu le1 Janvier 2020
Dans le cadre deFaire la transition entre 2019 et 2020
En un motUn roman classique de fantasy Et un vieux livre de ma Pal de parti !

Résumé : Arlian n’a connu que la vie âpre et le sol rocailleux de son village natal, et il pense bien ne jamais les quitter. Jusqu’au jour où il fait un temps de dragon : une chaleur incroyable, une humidité oppressante, de menaçants nuages noirs… Alors surgissent les dragons eux-mêmes, colossaux et terrifiants, qui anéantissent le village et tous ses habitants.

Arlian, onze ans, est le seul survivant.

Capturé par les voleurs venus piller les décombres, réduit en esclavage et jeté au fond d’une mine, Arlian va garder au cœur un brûlant désir de vengeance : trouver et éliminer tous ceux qui sont à l’origine du drame qui a dévasté sa vie.

À commencer par cet homme mystérieux qui se fait appeler « seigneur Dragon »…

Du roman initiatique comme on les aime en lendemain de fête.

La fin du mois de Décembre et le début du mois de Janvier, c’est le moment pour écouler les livres dont on sait qu’il ne faudra pas trop réfléchir. Pour cela, jetez dans le sac un roman avec de l’initiation, de la fantasy qui tâche, une réussite sociale, de la magie et trois tomes. Les chroniques de l’obsidienne semblait être l’idéal.

Un enfant qui a des pouvoirs magiques parce qu’il a avalé par erreur du venin de dragon pendant que celui-là (le dragon hein) a massacré tout son village. Or, des pilleurs le capturent et le vendent pour travailler dans des mines. S’ensuit une longue bataille pour que ce jeune garçon devienne adulte pour ensuite se venger des pilleurs et des dragons.

C’est tout de même très facile à lire.

Vous voyez bien à quel point l’auteur a fait preuve d’originalité. Était-ce une lecture boulet ? Et bien pas tant que cela en fait car cela m’a vidé la tête. Ce qui était l’objectif premier. Franchement, à part quelques passages un peu longuet, cela passe très bien, je vous rassure. Et c’est ainsi que les pages ont défilé très vite car pour 500 pages environs, j’ai mis une semaine en gros pour le lire.

En bref, non je ne poursuivrai pas la saga, car j’ai plein d’autres livres un peu bâteau comme cela à lire. Cela dit, je suis très contente de l’avoir lu parce qu’il faisait partie de la très vieille PAL (celle de 2012, vous voyez ?) E pour ceux qui se posent la question, oui, on va en écouler un certain nombre en 2020. Il me prend une envie de ménage tout d’un coup.

5 commentaires sur “Un temps de dragon

Ajouter un commentaire

  1. ! Spoil ! (pour ceux qui souhaitent lire le reste de la série)

    Puisque tu ne va pas lire la fin je me permet juste de te dévoiler un des points qui donnait à cette série un poil d’originalité dans les tomes suivants : en fait Arlian est en train de se transformer petit à petit lui même en dragon, car c’est de cette façon qu’ils se « reproduisent » même si aucun humain ne le sait. Il va devoir lutter contre sa propre nature pour ne pas devenir un de ses monstres qui détruisent tout alors qu’il est emporté par la magie qui l’habite.

    Voila 🙂

    J'aime

    1. C’est surtout mais qu’est ce qui m’a poussée à le prendre. Le mot dragon a dû influencer à un moment donné, je m’en rends bien compte. Mais quand même ! (Bref, je suis en train de lire les très vieux achats impulsifs)

      Aimé par 1 personne

Répondre à Elhyandra Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :