Dark #1-2

TitreDark
Date de sortie2017
RéalisateurBaran bo Odar
Nombre de saisons2
Durée des épisodes50 mn
Acteurs principauxOliver Masucci
Karoline Eichhorn
Jördis Triebel
Louis Hofmann
Maja Schöne
Visionné leDécembre 2019- Janvier 2020
Dans le cadre deRegarder des séries nordiques en hiver

Résumé : En 2019, le policier Ulrich Nielsen cherche désespérément son fils disparu, Mikkel, âgé de 12 ans. 33 ans plus tôt, en 1986, c’est son petit-frère Mads qui a disparu dans des circonstances tout aussi mystérieuses. Dans la ville de Winden, ce sont quatre familles, traumatisées par cette disparition, qui tentent de résoudre les mystères qui entourent la ville et sa région. Jonas Kahnwald est lui aussi marqué par cette affaire mais également par le suicide de son père. Il va tenter d’en savoir plus.

Les investigations des policiers et de certains habitants vont mettre en lumière une histoire qui recommence tous les 33 ans. Des évènements se déroulant en 1953, 1986 et 2019 sont étroitement liés

Avez-vous peur du noir ?

Il y a des séries que tu sais que tu vas regarder en hiver et que ce ne sera sûrement pas qu’une question de climat qui te fera flipper. Me voilà partie donc pour me faire peur dans la série appelée Dark où je vais découvrir un temps de centrale nucléaire, de grotte très sombre, d’enlèvement d’enfants et de chansons allemandes.

Allons-nous avoir des effusions de sang et des monstres tapis dans le noir ? Evidemment que non. Saug si vous considérez bien entendu que l’homme est un monstre. La force de cette série est de nous faire peur de l’absence. C’est quelque chose d’intangible qui va nous poursuivre tout au long de ces deux saisons. Cette peur de l’inconnu se matérialisera par cette grotte sombre car seul qui veulent des réponses oseront s’y aventurer.

Une série nordique comme je les aime.

Le petit plus de Dark, c’est qu’elle conserve aussi toutes les caractéristiques de la série nordique : une communauté retirée, voire recluse, qui ne se mélange pas avec le reste du monde et évidemment de lourds secrets. Et là, on a tous ces ingrédients à la pal et c’est un véritable régal car on passe son temps à spéculer sur absolument tout. Cela nous permet ainsi d’être dans un état de tension propice.

En bref, ces deux saisons sont passionnantes. J’ai savouré chaque épisode et j’ai eu un mal fou à m’endormir tous les soirs de visionnage, tellement je réfléchissais à toutes les possibilités de narration. C’est rare qu’une série me prive littéralement de sommeil. Et je n’ai qu’une hâte : que la troisième saison sorte. Afin de passer encore une semaine avec des cernes jusqu’au menton

Un commentaire sur “Dark #1-2

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :