Locke and Key #1

TitreLocke And Key
Date de sortie7 Février 2020
RéalisateurJoe Hill
Nombre de saison1
Durée des épisodes50 mn
Acteurs principauxJackson Robert Scott Connor Jessup Emilia Jones Sherri Saum Griffin Gluck
Visionné le12 Février 2020
Dans le cadre deVoir une adaptation d’un comics que j’ai aimé

Résumé : Après le meurtre horrible de leur père, les trois enfants Tyler (Connor Jessup), Kinsey (Emilia Jones) et Bode (Jackson Robert Scott) emménagent avec leur mère Nina (Darby Stanchfield) à Keyhouse4 au Massachusetts, la demeure ancestrale de leur famille. Ils s’aperçoivent bientôt que cette maison renferme de nombreux secrets lorsqu’ils découvrent des clés magiques qui détiennent d’incroyables pouvoirs, comme celui de transformer une personne en fantôme ou d’effacer ses souvenirs. Ils ne sont pas seuls à connaître l’existence de ces clés : une créature démoniaque nommée Dodge est également à leur recherche dans le but d’ouvrir la Porte noire, qui donnera aux démons de l’enfer l’accès à notre monde.

En route pour une adaptation de Joe Hill

Plus ça va, pus j’aime les adaptations de Joe HIll. D’abord parce que je trouve qu’il s »entoure de bonnes personnes pour le faire. ENsuite, parce que son univers est tout aussi génial. ENfin, parce qu’il  met souvent de sa vie personnelle et familiale dedans. Or, j’adore l’oeuvre de son père ce qui va évidemment me ravir quand je vois toutes les connexions dans le Kingverse.

Locke and Key raconte l’histoire d’une gamile qui en a bavé. Le père a eu une jeunesse très secrète et il meurt assassiné par un de ses élèves. La mère a des soucis d’addiction, ce qui va être source de tentation pour l’après meurtre. L’aîné culpabilise, la fille a un syndrôme post traumatique et le cadet fait son deuil comme il peut. A la mort du père, ils déménagent dans l’ancienne demeure familiale pour se reconstruire et y découvrir les secrets familiaux.

Des échos à leur vie familiale : big hug aux King

Une histoire de famille avec quelqu’un qui a des problèmes d’alcool et une maison avec des phénomènes paranormaux, on ne peut s’empêcher de penser au Shining de Stephen kIng. Et où le père n’avait pas beaucoup d’espoir quant à l’avenir, on est dans une vision plus lumineuse de la part du fils. Et il serait intéressant de mettre Locke and Key et le Shining en parallèle juste pour voir.

Maintenant, pensons à la série face aux comics. Certes, il y a eu quelques lissages et adaptations. Et bien, personnellement, cela ne m’a pas dérangée. Je trouve que l’adaptation est pas mal du tout. Alors oui, c’est vrai aussi qu’on a pas mal de retranscriptions des King en cours. Mais vu que cela devient une dynastie qui fait partie de la pop culture en règle générale, je me dis qu’il faut juste attendre comment tout cet univers va évoluer.

Un commentaire sur “Locke and Key #1

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :