Rendez-vous avec le mal

AuteurJulia Chapman
SagaLes détectives du Yorkshire
Numéro de tome2
GenrePolicier
Maison d’éditionRobert Laffont
Nombre de pages392
Obtenu le14 Mai 2019
Lu le5 Mars 2020
Dans le cadre dePoursuivre une chouette saga
En un motToujours un plaisir
Comme de ne découvrir le meurtrier qu’à la fin

Résumé : Quand Mme Shepherd se rend à l’Agence de recherche des Vallons, convaincue que quelqu’un cherche à la tuer, Samson O’Brien, détective privé, met cela sur le compte des divagations d’une vieille dame un peu sénile. Pourtant, après une série de curieux incidents à la maison de retraite de Fellside Court, il en vient à se demander si, finalement, il n’aurait pas dû la prendre plus au sérieux…

Alors que les fêtes de Noël approchent, Samson se lance dans une enquête complexe, qui lui demandera de renouer avec les habitants de Bruntcliffe – les mêmes qu’il a fuis une dizaine d’années auparavant. Et qui mieux que la tempétueuse Delilah Metcalfe, propriétaire de l’Agence de rencontre des Vallons, peut l’aider à regagner leur confiance ? Ensemble, Samson et Delilah vont devoir coopérer pour déjouer les menaces qui planent sur les personnes âgées de la région. Avant qu’il ne soit trop tard…

La réconciliation totale entre le père et le fils.

Grâce à ma copine Magda, j’ai pu découvrir l’année dernière la saga des Détectives du Yorkshire alimentant ainsi mon obsession des enquêtes policières anglaises. Si en prime c’est effectué par un détective et dans un petit village, vous m’intéressez beaucoup. Ici, tout était là pour me plaire car notre détective est typique d’un fils prodigue puisque son père était alcoolique pendant son enfance et que l’enquête porte sur des évènements bizarres se déroulant dans la maison de retraite de son père.

Samson et son père vont devoir travailler ensemble pour sauver les petits vieux. On aura beaucoup de mauvais souvenirs qui vont remonter mais pas dans un sens négatif. Les deux hommes ont énormément changé et doivent tout simplement réapprendre à se connaître. Et j’avoue que cela donne beaucoup plus de profondeur au livre (sinon il n’y aurait qu’une succession d’enquêtes en pleine cambrousse).

Encore une enquête bucolique à mon actif.

S’ajoute une seconde enquête plus légère qui est la disparition d’un bouc reproducteur répondant au doux nom de Ralph. Et le fait de suivre cette enquête dans le milieu fermier donne un aspect plus léger au livre. J’avoue qu’il y a des moments extrêmement drôles car on se moque des aventures de Samson, sachant qu’on aurait pas sûrement fait mieux.

En bref, c’est pile poil ce qu’il me fallait dans le sens où c’était léger, je ne me suis pas ennuyée une seule fois et j’ai pu aussi réfléchir sur les bienfaits d’une maison de retraite, surtout pour des personnes isolées en campagne. Et c’est beaucoup plus que ce à quoi je m’attendais. J’ai hâte de voir ce que me réserve la suite

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :