D'échos en échos

AuteurJodi Taylor
SagaLes chroniques de Ste Mary
Numéro de tome2
GenreScience Fiction
Maison d’éditionEditions HC
Nombre de pages332
Obtenu le15 Février 2019
Lu le9 Mars 2020
Dans le cadre deContinuer une chouette saga
En un motEncore plus intense que le premier
Un vrai coup de coeur

Résumé : Les visites dans le passé reprennent à l’institut de recherche historique de St Mary. Maxwell et ses excentriques confrères historiens partent pour de nouvelles aventures à travers le temps. Promue directrice du département d’Histoire, Maxwell va contrer, à l’aide de son équipe, les plans de leurs ennemis qu’ils croyaient neutralisés. C’est l’Histoire tout entière qui est menacée par ces fantômes du passé.

Au bord du burn out, l’historienne utilise ses dernières forces pour maintenir l’équilibre dans l’Histoire et dans sa vie privée. Non sans rudesse, elle doit faire face à l’attaque de Jack l’Éventreur, à un St Mary du futur quelque peu différent, un séjour improvisé à Ninive, ou encore à la mort étrange d’Élizabeth Ière d’Angleterre.

Vous pensiez que le premier tome était déjà remuant ?

Personnellement, c’est ce que je pensais : voilà une saga d’aventures de voyages dans le temps qui bouscule tout et avec un humour à froid particulièrement succulent. Et au final, j’ai appris qu’il y avait une dizaine de tomes. Vous pensez bien qu’avec ce premier contact plus que positif je me suis fortement intéressée à la saga et j’ai entame’ la lecture du tome 2 à l’heure ou mon moral de lecture était un peu en berne.

Pour vous donner une idée, m’attaquer à ce tome des chroniques de Ste Mary, c’est comme si je marchais au ralenti et que je posais le pied sur un tapis roulant. Le livre fut dévoré en 24 heures et je n’ai pas pu m’arrêter parce qu’il se passait trop de choses : il y a des terroristes temporels, Marie Stuart qui devient reine d’Angleterre, une voiture qui décède dans le lac, une thérapie express et un tête à tête avec Jack L’Eventreur. Comme vous pouvez le constater, c’est beaucoup plus remuant que le premier et c’est normal, nous n’avons pas eu de présentation du tout.

Un tome qui va vous obliger à pense l’Histoire en 3D

Suivre des aventures avec un humour douteux, c’est déjà pas mal mais les Chroniques de Ste Mary vous oblige surtout à voir l’histoire autrement. Déjà, l’Histoire peut être tangible puisqu’on peut assister aux évènements. Mais l’Histoire peut être fragile aussi car on peut la hacker. Et si détruire la personne qui pirate l’Histoire risque d’influencer sur d’autres choses, elles ne peut rien faire.

Le débat de l’assassinat du bébé Hitler prend tout une toute autre forme avec la perspective que donne cette saga. Voire elle la résout : si la vie d’une personne peut influencer un gros paquet de gens, on ne peut changer sa destinée. Or, si quelqu’un modifie son comportement, l’Histoire favorisera tout évènement qui va rétablir la balance. De quoi méditer sur la prédestination non ? C’est aussi pour cela je pense qu’il y a la muse de l’Histoire dans l’équipe. Qu’on ait créé des machines à voyager dans le temps semble inévitable dans cette vision de l’avenir. Mais il doit y avoir un élément de contrôle sur ce qu’on peut influencer ou non. Par exemple, récupérer des documents qui vont disparaître : OK. Mais sauver une personne qui doit mourir : c’est non. La muse est là pour résoudre les problèmes d’éthique historique. Cela nous amène enfin à dire que certains évènements bouleversent tellement l’Histoire qu’ils doivent se produire. La saga nous indique donc que nous sommes à la fois acteur et spectateur. Je vous laisse sur cette réflexion pour vous dire à très vite pour le troisième tome qui est déjà dans ma Pile à lire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :