Obédience

AuteurAriel Holzl
SagaLames vives
Numéro de tome1
GenreFantasy
Maison d’éditionEditions Mnemos
Nombre de pages332
Obtenu le28 Avril 2020
Lu le7 Mai 2020
Dans le cadre deApprécier un auteur et lire sa bibilographie
En un motUn univers très différents des Sœurs Carmines
J’ai besoin du deuxième tome pour savoir si j’ai vraiment aimé
Juste milieu entre magie et technologie

Résumé : Le vif-argent coule dans leurs veines.

Les esclaves sont devenus les maîtres.

La République d’Obédience est née.

Six destins se croisent et se brisent comme des chaînes dans ce roman aux personnages complexes et humains. Un récit d’aventure puissant, poignant et addictif sur la liberté et la lutte pour ses idéaux.

La surprise de découvrir un tout nouvel univers

Mon museau avait envie de lire en commun. Et je venais de commencer Obédience que je m’étais procuré il y a peu, un soir de débauche sur l’emaginaire. Je ne l’avais pas pris pendant les Halliennales et je me demande bien pourquoi mais bon. Je pense qu’il devait y avoir beaucoup de file d’attente et que j’avais très envie aussi de papoter avec les copines. Comme quoi l’obtention d’un exemplaire dédicacé tient à très peu de choses parfois. Je connaissais l’auteur via la saga des Sœurs Carmines donc je m’attendais à un univers fantasy, médiévalisant, drôle mais avec une intrigue sympa.

Et bien la saga des Lames vives, c’est absolument pas cela. Du tout. C’est de la fantasy à la Star Wars donc comprenez que nous avons une technologie futuriste qui se voit plus ou moins selon la lecture avec des codes très fantasy. Par contre, le côté humoristique, vous l’oubliez de suite. Et je dois dire que ce changement de cap aussi radical, à froid, cela fait très bizarre. J’ai passé les premiers chapitres complètement paumée. Et l’auteur est super fort à ce jeu-là. Au point que j’ai lu le roman sans même savoir si je l’appréciais ou non.

Qui est plus dur qu’on ne le croit.

Là, vous me demandez si le  roman est bon. Mais oui il l’est. Il est bien écrit, l’intrigue est corsée comme pas deux, l’univers est nouveau et bien construit. Le problème vient de moi : j’attendais un univers des Sœurs Carmines avec des super blagues. Pas un univers très dur où j’allais me battre pour ma vie. Pas à un système de magie technologique nouveau. Pas à une intrigue qui allait monopoliser ma cervelle tout du long (et qui n’est pas du tout résolue). L’auteur m’a emmenée dans un monde inattendu.

Alors je vais vous dire que je pourrai vous dire si j’aime ou pas qu’à la lecture du prochain tome. Car il faut que je sache où va l’intrigue. Parce qu’il faut que je me défasse des Sœurs Carmines. Et c’est très fort de la part de l’auteur, avouez le. Il a brisé le cadre qu’on pensait qu’il s’était construit. Ainsi, j’attends le prochain tome avec une grande impatience pour me faire un vrai avis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :