Le vieil homme et la guerre

AuteurJohn Scalzi
SagaLe Vieil Homme et la Guerre
Numéro de tome1
GenreScience Fiction
Maison d’éditionMilady
Nombre de pages380
Obtenu le20 Mars 2020
Lu le9 Mai 2020
Dans le cadre deUn peu de SF ne fait jamais de mal
En un motLes sagas spatiales, c’est vraiment mon dada
Une retraite qui donnerait presque envie
Mais vais-je lire la suite ? Possible

Résumé : “J’ai fait deux choses le jour de mon soixante-quinzième anniversaire. Je suis allé sur la tombe de ma femme et je me suis engagé.” À soixante-quinze ans, l’âge minimum requis, John Perry n’est pas le seul à intégrer les Forces de défense coloniale, le seul ticket pour les étoiles, mais sans retour. Plus rien ne le retient sur Terre. Combien d’années de vie peut-il encore espérer? En revanche, s’engager, c’est défendre la Terre, protéger l’expansion de l’humanité dans les étoiles, retrouver une seconde jeunesse et, à l’issue du service, obtenir le statut de colon sur une planète nouvelle. Sur Terre, nul ne sait ce qu’il advient de ces recrues à part qu’on leur promet une guerre sans merci contre la myriade d’espèces intelligentes qui se partagent un “ espace vital” interstellaire beaucoup trop étroit. John Perry devient donc soldat. Avec son nouveau statut commencent les révélations, inimaginables.

De la SF spatiale avec de la guerre et tout.

J’ai une petite maladie annuelle : à l’approche de tous les étés, je ne rêve que de Science-Fiction spatiale et de romans historiques. Et comme il faisait beau, mon cerveau n’était câblé que par les son de laser faisant Piou ! Piou ! Cela faisait quelques temps déjà que je possédais aussi le premier tome du Vieil Homme et la guerre. Titre qui fait évidemment écho au Vieil Homme et la mer, cette historie d’un vieillard qui part en mer chasser une dernière fois un espadon pour partir sur un dernier exploit. Autant vous dire que j’avais pris ce titre sans même lire la quatrième de couverture. J’ai donc eu le privilège de le lire vierge de tout a priori.

Nous sommes dans un futur proche où une partie de l’humanité peut coloniser l’espace et l’autre doit rester sur Terre. Pour cette partie-là, on a la possibilité de s’engager dans l’armée pour découvrir l’univers. C’est le cas de notre héros où on découvre comment changer un vieil homme décrépi en soldat complètement incroyable et suivre avec lui des scènes de bataille dignes de Starship Trooper. Ce fut donc une grande partie de roman rempli de Piou piou. Autant vous dire que j’étais aux anges.

Une belle réflexion sur l’humain en fin de compte.

Cela dit, au risque de vous décevoir, nous sommes en science-fiction les gars donc il n’y a pas que de l’action mais aussi beaucoup de réflexion. Déjà, nous avons une belle réflexion sur la génétique, sur la conscience rien que par la nature de ces papis. En effet, on leur propose une cure de rajeunissement en échange de 5 ans de location de corps. Mais avec un corps totalement différent, les personnes sont-elles toujours les mêmes ? Quel est l’intérêt de prendre des personnes âgées pour se battre ? Est-ce parce qu’elles n’ont rien à perdre ? Pour les indemnités ? Pour leur sagesse ? Peuvent-ils disposer des corps après leur mort ?

En bref, des personnages extrêmement attachants, de la réflexion en pointillé, de l’humour, du drame et de l’aventure. Ce premier tome se suffit en lui-même mais la suite de la saga semble tout de même très prometteuse. J’ai passé un excellent moment de divertissement en lisant ce livre et je vous le conseille pour tellement  de raisons ! Un vrai coup de cœur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :