Le serment de l’orage

AuteurGabriel Katz
SagaLe serment de l’orage
Numéro de tome1
GenreFantasy
Maison d’éditionEditions Bragelonne
Nombre de pages400
Obtenu le24 Octobre 2019
Lu le12 Mai 2020
Dans le cadre deLire du Gabriel Katz
En un motGabriel a encore joué avec ses personnages
Devinez qui a pleuré sa race à 3 heures du mat en criant pourquoi à la face du monde ?
Sinon c’est quand le tome 2 ? (je dis ça je dis rien)

Résumé : « Ils étaient sept.

Sept chevaliers sous un ciel d’orage. »

Morgien et Cynon, deux jeunes chevaliers, la tête pleine de rêves de gloire et de hauts faits, n’ont qu’une hâte : prouver leur valeur. Ils n’hésitent pas un instant lorsque le seigneur Edwin de Gore leur propose d’entrer à son service dans les Hautes Terres. Des landes arides et occupées par une bande armée. Sans hommes ni moyens, les deux chevaliers devront faire face à l’adversité avec bravoure et honneur. Mais il plane en ces lieux une atmosphère sombre et malsaine. Alors que la demeure seigneuriale devient le théâtre de morts inexpliquées, une forteresse macabre apparaît à la faveur de la nuit. Les phénomènes inquiétants se multiplient, et bientôt, nul doute qu’une malédiction est à l’œuvre. Le Diable approche, et avec lui, la fin du royaume.

Pour ce livre-là, on a fait la queue aux Halliennales.

Pardon, correction, mon prince charmant a fait la queue pour avoir sa super dédicace pendant qu’on papotait avec les copines. Rendons à César…. Ce qui était très drôle, c’est que Séverine qui ne perdait pas le Nord m’a dit qu’on le lirait ensemble une fois que le Prince avait terminé. Le Prince lisant un peu plus lentement que nous, on a dû attendre un petit peu mais… Dès que je l’ai eu en main, Séverine me proposait une lecture commune. Forcément, vous nous connaissez, on l’a dévoré et c’est encore une fois avec grand plaisir que j’ai découvert une nouvelle saga de Gabriel Katz.

Alors vous vous dites : mais si près d’un Brandon Sanderson, c’est pas un peu casse-pipe pour l’auteur français qui a l’air si gentil en dédicace. Vous ne voyez pas mon fou rire mais non, je vous rassure. Si Gabriel ne fait pas des pavasses à 800 pages juste pour présenter son univers, il n’a rien à envier à Brandon Sanderson. Déjà, c’est un bon constructeur de monde lui aussi et il aime utiliser ses mondes pour plusieurs sagas. Ce qui donne des petits Guest star superbes. Et enfin, l’auteur a sa petite carte perso : l’humour et les dialogues. Et si vous pensiez lire de la fantasy sérieuse, et bien vous en aurez car l’intrigue est assez costaude et bien construite pour cela. Mais il ne se privera pas non plus à vous balancer une petite vanne ou une petite situation rocambolesque juste pour vous faire éclater en pleine nuit alors que tout le monde dort (merci Gabriel).

Le serment de l’orage ou comment qu’on devient chevalier chez Gabriel.

Plutôt de de prendre des preux chevaliers à l’armure magique qui brille, l’auteur va nous prendre le bas de l’échelle : des petits nobles chevaliers qui n’ont quasiment pas de terre et qui doivent se trouver un seigneur pour survivre. Ils le trouvent (et on est content pour eux) sauf qu’ils débarquent sur une terre à reconstruire et avec par-dessus un peu d’élément surnaturel puisqu’il y a une chapelle sinistre qui donne des coups de cloche sinistres. Et il y a du coup aussi des morts inexpliqués, des invasions injustes, des trahisons et bien d’autres, sinon ne n’aurions pas de bons premiers tomes.

On oscille donc entre situations très stressantes, des situations très tristes et évidemment, des moments absolument drôlissimes. Ce qui m’embête ? C’est qu’il va falloir bien entendu que j’attende l’année prochaine pour connaître la suite et c’est pour cela que d’habitude je ne prends les sagas de Gabriel Katz en général quand il a fini car c’est un excellent page turner et on a tendance à manger tous ses livres à la suite. Je vous donne donc rendez-vous aux prochaines Halliennales pour poursuivre les aventures des chevaliers qui vont défendre leur fief envers et contre tout !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :