Le syndrome de la Malemort

AuteurEsther Brassac
SagaOctavie d’Urville
Numéro de tome2
GenreFantastique
Maison d’éditionLe Chat noir
Nombre de pages364
Obtenu le20 Mars 2020
Lu le8 Juin 2020
Dans le cadre deQuand tu te rends compte que tu as oublié de poursuivre une saga
En un motC’était tout mignon et pleins d’aventures
J’ai été très contente de retrouver Octavie  

Résumé : « Parfois, croiser les doigts, c’est utile. Du moins, c’est ce qu’on dit et Octavie applique cette thérapie avec détermination. Seulement, voilà, les ennuis continuent de s’enchaîner. Et pas un ou deux, non ! Des bataillons entiers qui s’approchent en rangs serrés. Oui, parce que sinon, ça serait trop facile. Les Supranaturels londoniens meurent comme des mouches, victimes d’un étrange syndrome. Et comme si ça ne suffisait pas, Arthur de Strangewell, l’archivampire ressuscité par Swann, adopte un comportement aberrant. Difficile à vivre quand on sait qu’il représente le principal espoir contre la menace des extrémistes humains.

Heureusement, tout n’est pas négatif. Octavie s’apprête à fêter son anniversaire. Même avec des mois de retard, c’est une bonne occasion d’oublier le désastre de sa vie. Reste un dernier point noir : James, le charmant et mystérieux rouquin dont elle est amoureuse, va-t-il répondre à son invitation ? »

Une suite pas mal du tout dis donc !

J’avais lu il y a quelques années le premier tome d’Octavie d’Urville et je dois dire que ce premier tome m’avait bien plu. Mais quelque part, le premier tome aurait pu suffire à lui-même, au point en fait que j’en ai oublié de suivre les sorties des tomes 2 et 3. Au cours d’une soirée de débauche de l’Emaginaire (vous allez me prendre pour une dépravée à force), je me suis aperçue que j’avais vraiment loupé le coche. Je me suis donc chargée gentiment de l’achat des tomes 2 et 3 et un soir où j’avais envie de cocooning, je me suis lancée dans le deuxième tome.

J’ai eu un peu de mal à raccrocher certains wagons de l’intrigue parce que je me suis rendue compte que je me souvenais parfaitement bien des personnages mais alors j’ai été dans un flou total quant à la fin du tome 1. Un vrai bordel dans ma tête. Ne paniquez pas, Ether Brassac nous prend par la main et les rouages de votre cerveau se mettront en route assez rapidement. Et vous serez très vite prêts à suivre les aventures d’Octavie

Du fantastique sur une pointe de romance

Pas de triangle amoureux et ça c’est trop cool. Plus sérieusement, il y a bien un garçon qui plaît à notre petite Octavie et celui-ci prend ses distances pour diverses raisons qu’il vous expliquera plus tard. C’est pas vraiment une partie qui m’a plu parce que je suis plus enquête et mystère vous voyez ? Mais pour ceux qui n’aiment pas trop les romances, je préfère vous dire de suite que cela passe très bien. Concernant la partie mystère, j’avoue m’être bien triturée la tête pour savoir ce qu’il se passait et qui était le méchant du tome.

En bref, j’ai passé une bonne soirée avec Octavie d’Urville et même un petit bout de la deuxième. C’est typiquement le genre de roman que je prends pour passer un bon moment de détente quand je veux une soirée sans écran. Et je dois dire que ce deuxième tome a rempli le job. Je lirai très bientôt le troisième tome car j’ai hâte de voir comment tout cela va évoluer !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :