Schémas artificiels

AuteurMartha Wells
SagaJournal d’un AssaSynth
Numéro de tome2
GenreScience-Fiction
Maison d’éditionL’Atalante
Nombre de pages128
Obtenu le12 Mai 2020
Lu le18 Juin 2020
Dans le cadre deLire ma nouvelle PAL, continuer une chouette saga
En un motJ’aime vraiment ce format Court
Quand un droïde et un vaisseau se chamaillent, c’est succulent !

Résumé :  Les SecUnits se moquent pas mal des actualités. Même après avoir piraté mon module superviseur et débloqué mes accès, je n’y ai jamais prêté grande attention. D’abord, parce que les téléchargements de contenu multimédia risquent moins de déclencher les alarmes éventuelles des réseaux locaux et satellitaires, mais surtout, parce que les informations sont d’un ennui mortel et que je me fiche éperdument des querelles entre humains tant que je n’ai pas 1) à y mettre un terme, 2) à nettoyer après eux. Où AssaSynth se fait passer pour un humain augmenté et embaucher comme consultant de sécurité auprès de trois scientifiques en litige avec leur employeur… Entre voyage dans la galaxie et exploration de mine abandonnée, Schémas artificiels sonde davantage la conscience émergente du narrateur. Ses relations avec d’autres intelligences artificielles dessinent une fresque de personnages non-humains d’une grande profondeur, rappelant le cycle de « La Culture » de Iain Banks. Et à se mettre au service d’humains, AssaSynth découvre à quel point il est délicat de ne pas s’attacher émotionnellement à ceux qu’on protège.

Une petite soirée avec mon AssaSynth préféré.

Et oui, vous ne rêvez pas, je suis déjà totalement accro à cette saga. Je vous rappelle le speech, un androïde programmé pour défendre des groupes d’humain a un bug dans la matrice et au lieu de l’utiliser pour anéantir le monde, il télécharge des programmes de série tv. On sait juste qu’il s’est passé un truc pour qu’il ait ce bug et qu’il a assassiné un groupe précédent. Dans ce tome, cet AssaSynth s’est affranchi de son humaine préférée qui lui a rendu la liberté et il troque des voyages avec des cargos automatisés contre des séries télévisées. Notre héros va donc se lier d’amitié avec un vaisseau cargo médicalisé qui va l’aider à enquêter sur son massacre afin de voir s’il est coupable ou non car on se rend compte que c’est important pour notre AssaSynth. Celui-ci commence d’ailleurs sa carrière de mercenaire free lance pour protéger un groupe de scientifiques qui se sont fait roulés par une compagnie.

Et oui, si vous me posez la question, on va se faire cela en 130 pages, le plaisir inconditionnel des novellas qui vont directement dans le tas. Dans ce deuxième tome, on se rend compte que si l’AssaSynth n’aime pas trop les contacts humains, il développe une amitié avec un vaisseau. Et leurs petites disputes sont incroyablement drôles. Déjà parce qu’ils sont superbement humains à se mater des séries à deux et à se disputer sur leurs emplois du temps. C’est même mes moments préférés dans le roman.

Un petit questionnement sur l’indépendance des intelligences artificielles tout de même.

On se rend compte ici que les vaisseaux possédant une IA assez développés ont une vie après le boulot. En effet, l’ami de notre héros fait tout de même pas mal d’activité et en solo. Elle falsifie même parfois la signature de son commandant pour obtenir des déplacements supplémentaires. Et tout ceci à la barbe des humains en fin de compte. Je me demande si l’on ne voit pas là l’émergence d’une nouvelle espèce qui ne veut juste pas être découverte. C’est très particulier mais pas du tout flippant.

En bref, j’ai hâte de poursuivre ces aventures, et j’ai hâte de voir comment notre androïde va s’humaniser en compagnie de ces autres IA. Car concrètement, nous ne voyons pas du tout en lui un assassin mais plutôt un bon soldat à qui il est arrivé des trucs moches. Nous verrons donc très bientôt la suite de ses aventures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :