La crécerelle

AuteurPatrick Moran
SagaLa Crécerelle
Numéro de tome1
GenreFantasy
Maison d’éditionMnémos
Nombre de pages298
Obtenu le28 Février 2018
Lu le18 Juin 2020
Dans le cadre deIl fallait bien commencer pour lire le tome 2
En un motUn roman à la fois classique et atypique
Un univers plus que sympa
Une intrigue assez prenante

Résumé :  La Crécerelle a le goût du sang. Mais qui sait pourquoi elle tue ? Pour l’argent, pour le plaisir, ou bien pour servir les puissances de l’outre-monde ? Femme du Sud dans les terres du Nord, experte des arts magiques dans une contrée qui les méprise, la Crécerelle parcourt les cités-États du désert, semant violence et mort sur son passage. Une question demeure… combien de temps encore pourrait-elle supporter cette vie d’atrocités ? C’est justement en cherchant à se libérer de l’entité maléfique qui contrôle sa vie, qu’elle va déclencher une série d’événements d’ampleur cataclysmique. Une spirale infernale dont, cette fois, elle ne pourra pas se sortir seule. La Crécerelle est un premier roman détonnant, à l’héroïne exceptionnelle et à la mécanique implacable, qui renverse les clichés du genre en proposant un mélange inventif d’action, de mystère et d’horreur.

Vous allez me dire : encore un livre où on va suivre le méchant de l’histoire?

J’aurai tellement envie de vous dire cela mais la Crécerelle, ce n’est pas que cela. Nous rencontrons une jeune assassine professionnelle qui s’en va rencontrer un mafieux local pour lui demander des informations. Ils  font leur discours de méchant respectif et là : la ville entière meurt sauf une nana. Le but de ce roman ne sera pas de découvrir pourquoi ces gens sont morts puisqu’on sait pourquoi : la Crécerelle a une malédiction et on ne sait pas pourquoi et en gros, un démon lui réclame du sang, un assassinat tous les x temps. Elle ne choisit pas qui et elle ne choisit pas quand. Et si elle refuse, vous avez vu le résultat : une ville entière morte.

On comprend maintenant pourquoi la jeune femme accepte d’assassiner des gens à tour de bras puisqu’elle en sauve d’autre à chaque fois. La vraie question c’est plutôt : mais pourquoi cette entité a besoin de tuer ces gens-là en particulier ? Qu’il choisisse le nombre, cela ne me dérange pas mais qu’il choisisse des personnes sans lien apparent me dérange un peu plus. Surtout s’il choisit aussi les lieux et la date : cela veut dire qu’il y a un plan derrière tout cela.

Une enquête qui devient de plus en plus passionnante.

Vous l’avez deviné, on va suivre la Crécerelle dans ce roman et aussi s’attacher à elle et découvrir un petit peu son passé. On va aussi découvrir avec elle et avec horreur le fait que par elle le monde risque de se détruire. C’est une fuite en avant pour sauver le monde sachant qu’en attendant, on doit assassiner des personnes. Tout le monde la déteste et pourtant, elle a permis à la majeure partie de la population de vivre. Au fur et à mesure de la lecture, on voit aussi le personnage en train d’évoluer. Et nous la découvrons aussi au travers des yeux de sa compagne de voyage.

En bref, ce n’est peut-être pas un coup de cœur, je vous l’avoue. Mais c’est surtout un livre et un premier tome qui m’a fait passer un très bon moment. Surtout que je ne savais pas trop où on allait au début et pourtant, l’auteur maîtrise suffisamment son intrigue pour nous mettre en haleine. J’ai hâte de lire la suite, car oui il y a un second tome où on découvrira le reste de la vie de la Crécerelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :