Vengeresse

AuteurAlastair Reynolds
Saga 
Numéro de tome 
GenreScience-Fiction
Maison d’éditionBragelonne
Nombre de pages408
Obtenu le1 Avril 2020
Lu le2 Juillet 2020
Dans le cadre deLire sa nouvelle PAL
En un motEntre roman de pirate et roman de SF Une belle chasse au trésor Une belle histoire entre deux sœurs

Résumé : Le système solaire a été témoin de l’ascension et de la chute des grands empires. Les planètes ont volé en éclats avant d’être refaçonnées. Pourtant, parmi les ruines des civilisations extraterrestres, l’humanité a survécu. Et la fortune est à portée de main, si on sait où chercher…C’est le cas du capitaine Rackamore et de son équipage. Leur spécialité consiste à localiser les mondes énigmatiques qui se cachent derrière des champs de force truffés de pièges, et à en extraire les reliques et les technologies oubliées qui y perdurent. Mais tandis qu’ils exercent ces dangereuses activités de façon la plus honnête possible, d’autres ont moins de scrupules. Adrana et Fura Ness sont les dernières recrues de l’équipage de Rackamore, enrôlées pour sauver leur famille de la faillite. Or Rackamore a des ennemis, et, aux confins de l’espace, les deux sœurs doivent s’attendre à tout. En particulier à la légendaire pirate, Bosa Sennen… Des ténèbres d’un avenir lointain et des débris de notre système solaire nous parvient ce récit de pirates de l’espace et de trésors enfouis, de dangers indicibles et d’héroïsme résolu. Et celui d’une redoutable vengeance…

Mélanger un livre de pirates avec un livre de conquête spatiale.

Je vous vois venir les gens, vous vous demandez comment c’est possible. Mais croyez-moi, cela se passe très très bien. Résumons. Nous sommes dans un univers de conquête et de colonisation spatiale. L’univers est donc occupé de partout et est en situation de civilisation un peu descendante si vous voyez ce que je veux dire. Or, il existe encore une technologie extraterrestre qui permet à des adolescents de communiquer avec des crânes extraterrestres. Et ces crânes permettent aussi de trouver des écrins remplis de trésors oubliés extraterrestres. Ces écrins ne s’ouvrent qu’à certains moments et pendant un temps défini.

Des vaisseaux spatiaux qui voyagent grâce à des voiles solaires ont donc des crânes pour communiquer, des adolescents appelés oracles pour trouver des écrins, et tout un équipage. Deux jumelles s’embarquent dans un vaisseau et nous permet de découvrir ainsi la vie d’un pirate extraterrestre. L’équipage où elles sont est plutôt sympa. Mais il y a un hic bien entendu : un vaisseau aux voiles noires qui n’est pas appelé le Black Pearl mais nous n’en sommes qu’à deux doigts et dirigé par une capitaine semblant immortelle pille les vaisseaux qui ont accès aux écrins. Et elle détruit et le vaisseau et l’équipage. Comme vous le voyez, l’espace et la piraterie se sont rejoints sous la bannière de Vengeresse, le roman que nous parcourons

Mais c’est aussi une histoire de famille.

On découvre donc la vie de vaisseau, l’histoire des deux jumelles, l’environnement, la vie du capitaine et enfin et surtout on découvre qui est Bosa Sennen. Car c’est bien plus qu’une légende, c’est une vraie identité. C’est une menace constante. Et elle va s’en prendre à l’une des jumelles. Vous l’aurez donc deviné, l’autre va partir en quête de vengeance pour retrouver sa sœur et tuer Bosa Sennen, à l’aide d’une survivante de son vaisseau et surtout contre l’avis de son père qui fait tout pour la séquestrer (oui je sais, c’est un peu complexe comme intrigue). Vous verrez, le récit est exaltant à chaque page et si l’auteur prend parfois un raccourcis ou deux, il maîtrise suffisamment son univers pour nous embarquer.

En bref, j’ai passé un excellent moment de lecture et j’ai retardé plusieurs fois l’heure de me coucher pour finir un chapitre, voire le livre. Il est très addictif, bourré d’aventures et le monde construit par Alastair Reynolds est réellement bien fait. On aimerait presque un prochain tome avec la suite mais quelque part, ce serait dommage car le mystère de cette histoire est encore meilleur quand on sait que la fin est ouverte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :