Le cri

Auteur Nicolas Beuglet
Saga Inspectrice Sarah Gerigüen
Numéro de tome 1
Genre Thriller
Maison d’édition Editions Pocket
Nombre de pages 556
Obtenu le 9 Avril 2020
Lu le 6 Juillet 2020
Dans le cadre de Lire son premier thriller de l’Eté
En un mot • Un thrilller typiquement nordique écrit par un français
• Ce qui réclamait une petite adaptation dans le style
• Un résultat incroyable, je vais me prendre le deuxième tome 🙂

Résumé : Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…
Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…
Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !

Quand une mort suspecte cache quelque chose

Le cri commence comme on aime les thriller du Nord : une inspectrice sort de chez elle après une dispute violente avec son mari. Il l’a trompée, elle voulait un enfant sans pouvoir en faire un. Il n’en peut plus. Elle fait des crises d’angoisse sûrement à cause d’un passé mystérieux. Un coup de fil interrompt tout cela car u homme vient de se suicider dans un hôpital psychiatrique en s’étranglant lui même. Et c’est à cette inspectrice-là, cette bombe à retardement que l’on demande de résoudre le problème …

Vous senez la nuit blanche à résoudre des mystères ? Parce que c’est l’odeur qui m’est venur en commençant ce livre. J’ai couru illico me fair eun café et hop là boum, j’étais partie pour quelques heures de folie, ne me lassant pas de dérouler cette pelote pleine de mystères, m’attendant à chaque coin de page à une nouvelle révélation qui bousculera toutes mes certitudes. Et c’est ce que j’ai eu, croyez-moi. Mon coeur s’est arrêté de battre tout le long de ce premier opus. L’auteur m’a laissée le temps de m’attacher à chaque personnage avant de les malmener. Et c’est avant d’agoniser que j’ai pu terminer ce mystère en me demandant où diable il a pu chercher tout cela.

Une promesse de huit clos pour une course poursuite mondiale.

L’auteur utilise bien entendu les codes du thriller nordique. Un hôpital psychiatrique, une inspectrice torturée, une noeuds d’intrigue bien costaud. Mais il ne va pas s’empêcher de tourner tout cela à sa sauce et je pense que l’ensemble de la saga va être ainsi. Retenez ceci. On démarre en Norvège. Je dis bien on démarre parce qu’après on voyage un peu peu plus. Certes, en Europe mais je dois dire que je ne m’y attendais absolument pas, de déplacer cette intrigue là dans un environnement plus familier. Après un petit temps d’adaptation, je dois dire que j’ai beaucoup apprécié et qu’en fait cette petite nouveauté m’a complètement embarquée.

Concernant l’intrigue. Elle est assez bien fournie et prend en compte des expérimentations secrètes datant de la Guerre Froide. Je ne sais pas si de telles choses ont été faites mais je dois dire que je m’en fiche royal. L’auteur a réussi à m’emmener là dedans et la finalité de son tome a été un bon grand final. J’ai adoré tout cela et ce livre a été un vrai coup de coeur malgré quelques toutes petites longueurs. A voir si elles se poursuivront au prochain tome. Vous attendrez sûrement le mois prochain ou la rentrée pour le savoir car j’ai une belle réserve de thriller à manger pour cet été.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :