Babel 17

Auteur : Samuel R. Delany
Genre : Science-Fiction
Maison d’édition : Bragelonne
Nombre de pages : 245
Obtenu le : 23 Juillet 2019
Lu le : 08 Août 2020
Dans le cadre de : Une promo chez l’Emaginaire
En un mot :

  • Une étude de langage ou une enquête ?
  • Une aventure dans l’espace, surtout

Résumé : Depuis des mois, la Terre et ses planètes, unies au sein de l’Alliance, subissent les attaques meurtrières d’insaisissables Envahisseurs. Et avant chaque coup de main, les réseaux radio de l’Alliance sont neutralisés par d’inintelligibles messages surnommés Babel 17.
Qu’est-ce que Babel 17 ? Un code dont on ne parvient pas à trouver la clef ? La langue d’une civilisation ignorée ? Ou encore un super-langage dépassant tous les modes de pensée connus ?
La belle Rydra Wong, une célèbre poétesse qui maîtrise une dizaine de langues — terrestres et extra-terrestres — peut seule sans doute résoudre l’énigme. Elle va partir pour un aventureux voyage dans la Galaxie, à bord de l’astronef Rimbaud…
Et si Babel 17 était l’arme absolue ?

C’est l’histoire d’un voyage

Embarquer dans le livre de Babel 17, c’est parfois se dire qu’on va se laisser porter par le roman et c’est tout. Pourquoi ? Parce que je suis au regret de vous dire que l’intrigue en elle-même n’est pas la révélation du siècle. Cela dit, je vous rassure, ce n’est absolument pas ce que j’attendais du roman, j’avais plutôt envie d’un voyage puisque je rentrais de vacances et que j’avais surtout envie de partir dans l’espace. Et là, c’est exactement ce qu’est le roman. Nous avons un vieux général qui rencontre une nana pour savoir pourquoi des terroristes utilisent un certain langage inconnu (le Babel 17), quel est ce langage et surtout, le plus important : peut on prévenir ces attaques en décodant ce langage.

Du coup, on part à l’aventure dans l’espace où l’auteur nous montre un petit peu son univers. En gros, nous allons voir des espèces extra terrestres. On va aussi s’apercevoir que la jeune fille est un peu spéciale mais qu’elle gère quand même. Et on se lance à la poursuite de ce fameux langage en découvrant les personnages, les différents mondes et enfin, on papote des différents langages pour arriver au décodage de Babel 17

C’est un peu fouillis tout de même

J’avoue que l’auteur m’a très régulièrement perdu quand il s’embarquait dans les histoires annexes. J’ai eu parfois l’impression qu’il avait perdu lui même le fil de son récit, qu’il s’est perdu dans son propre monde et que de temps en temps, il se raccrochait à son intrigue pour terminer son roman. Est ce que cela m’a dérangée ? Pas trop. J’ai beaucoup aimé l’univers. Les interactions entre les personnages, plutôt moins dans le sens où je me demandais un peu ce qu’on faisait là parfois. En effet, on était sensé découvrir un langage mais on se perdait dans des histoires annexes pour revenir au récit.

En bref, un livre pas mal pour faire transition. Je suis contente de l’avoir lu en plein été et de ne pas avoir attendu grand chose du récit sinon j’aurai beaucoup plus mal vécu ce roman. J’ai pu ainsi découvrir un auteur qui aime écrire de la science fiction, j’ai pu aller faire un voyage dans un vaisseau spatial et c’est vraiment tout ce que j’attendais de ce roman. J’ai pu ainsi passer gentiment sur la suite. Mais ceci est une autre aventure…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :