Des chaussettes à la vanille comme sur un arc en ciel

Designer : moi
Laines utilisées : West Yorshire Spinners Signature 4 Ply Self Striping, couleur Rum Paradise
Taille tricotée : 38/39
Métrage : Environs 300 mètres
Numéro d’aiguille : 2.5 mm
Commencé le : 17 Juillet 2020
Fini le : 9 Août 2020
Difficulté : Finger in the nose

On continue les cadeaux de Noël

En été et en parallèle des gros projets qui mangent tout mon temps, j’avoue, j’aime faire des chaussettes afin de préparer gentiment les cadeaux de fin d’année pour mes proches. Cela me donne aussi l’occasion de tester de nouvelles laines. Il se trouve que cela fait quelques fois que j’entends parler de la West Yorshire Spinners et vu qu’il y avait un coloris qui reproduisait les couleurs de l’ar-en-ciel… Et bien, que demande le peuple ? La paire est dévolue ainsi à ma plus jeune cousine parce que c’est un vrai arc en ciel quand elle veut. Sinon, c’est une jeune femme bourrée d’énergie et de caractère qui me fait beaucoup rire. Alors, je sais que cette paire toute flashy va lui plaire.

Mais parlons laine, voulez vous ? Je ne connaissais pas du tout la West Yorshire Spinners et de ce que j’ai pu en tricoter. C’est une laine sèche au tricotage. Mais tu sens qu’elle est bien solide car c’est une 4 ply et qui plus est, elle a une composition laine – nylon. Elle s’adoucit beaucoup au lavage et ne se déforme pas de trop. Pour le reste, il faudra bien entendu voir après quelques mois d’utilisation. La laine ne se dédouble pas et le rythme des rayures est telle qu’avec des chaussettes à la vanille, on ne s’ennuie pas. Il est donc aussi très facile de faire deux paires identiques. A noter aussi que c’est une laine qui passe à la machine, ce qui est très cadeau-compatible.

Je vous présente encore les chaussettes à la vanille ?

Mais si, je sais que vous adorez cela, surtout pour celles et ceux qui ne me suivent pas depuis longtemps. Mes chaussettes à la vanille sont très simples. Je les tricote des orteils vers les côtes. J’entame avec un Turkish cast on en 24 mailles. Je joue des augmentations un rang sur deux pour aller jusqu’à 56 mailles. Je continue en tube jusqu’à la longueur désirée et je poursuis avec un talon en rangs raccourcis avec une couleur contrastante, comme pour la pointe. A noter que j’aime utiliser les Wrap and Turn car cela crée une jolie ligne selon moi (et puis c’est moi qui tricote alors je fais qu’est ce que je veux). Après, je continue en jersey jusqu’à ce que la tige fasse la même longueur que le corps du pied et je finis avec ici des côtes 1X1 pendant 16 rangs. Je termine par le Suprising Judy’s elasting bind off (ou tout autre nom car je ne sais jamais le prénom utilisé). Et hop on recommence pour la deuxième.

J’aime ce patron personnel car il révèle toujours les laines autorayantes. Et cela me permet de boucler les chaussettes en trois jours, comprenez que je fais la pointe et la moitié du corps du pied le premier, le reste et le talon en rangs raccourcis le second et je commence la tige et je finis le reste le troisième. C’est rapide, mes mains savent ce qu’elles doivent faire. Cela fait un joli patron utile que j’emballe dans une pochette qui peut faire pochon de maquillage ensuite. Mes cousines étant équipée, je pense faire de petits tote bag brodés pour l’année prochaine. Je vous dis donc à bientôt parce que, vous savez quoi ? Je ne me suis pas encore penchée sur le cas de mon grand-père. A la semaine prochaine 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :