Le pays des grottes sacrées

Auteur : Jean M. Auel
Saga : Les Enfants de la Terre
Numéro de tome : 6
Genre : Historique
Maison d’édition : Presses de la Cité
Nombre de pages : 678
Obtenu le : 3 Septembre 2017
Lu le : 2 Septembre 2020
Dans le cadre de : La tradition des vacances d’Eté
En un mot

  • la satisfaction de terminer une saga
  • Si j’entends encore ce chant de la Mère, je défonce celui qu’il le proclame
  • Sinon, j’ai un peu transpiré des yeux vers la fin

Résumé : Ayla vient de mettre au monde une petite fille prénommée Jonayla, et a été peu à peu adoptée par les membres de la Neuvième Caverne, le clan de son compagnon Jondalar. A tel point que la Zelandoni, guérisseuse et chef spirituel de la Neuvième Caverne, la choisit pour lui succéder un jour. Pour parvenir à cette fonction, Ayla suit pendant plusieurs mois la grande prêtresse. Son initiation passe notamment par la visite des nombreuses grottes ornées de la région, l’occasion pour l’apprentie Zelandoni de découvrir des sites magnifiquement décorés, dont elle apprend à comprendre le sens.
Cette formation, jalonnée de rites de passage, n’a rien d’une promenade de santé, et Ayla devra franchir bien des obstacles avant de devenir Zelandoni. Saura-t-elle trouver un équilibre entre ses obligations de jeune mère et d’épouse et les exigences de son apprentissage ? L’amour de Jondalar et d’Ayla résistera-t-il à tant d’épreuves ?

L’été se finissant, j’avais envie de terminer cette saga tout de même!

Les enfants de la terre, c’est une saga que j’ai adoré lire pendant l’été, que ce soit en format électronique qu’en audio. A part que la voix de la narratrice, j’ai un peu de mal mais il y a tellement de personnages qu’en fait… Je ne sais pas comment elle pourrait faire. C’est un travail admirable. Et puis, si Delphine Saley a du mérite, il faut dire que nous aussi parce que les tomes des enfants de la Terre, c’est tout de même quelques petits pavés dis donc.

Nous sommes ici dans un tome qui est un tome final (donc qu’est ce que je vais bien pouvoir lire l’été prochain ????) Nous allons voir la fin de l’initiation d’Ayla en tant que Zelandoni. Elle vieillit, découvre de nouvelles choses et a des difficultés avec Jondalar (la partie relou de la saga : ces non dits avec son mec). Bref, après avoir entendu au moins 300 fois le chant de la mère, je me suis dit qu’on allait se concentrer un peu sur les parties qui m’intéressaient vachement plus !

la vie dans la Préhistoire, ces moments si fascinants !

C’est vraiment ce que j’ai aimé dans cette saga. C’est la réprésentation de la vie des hommes de Cro magnon, leurs religions, leur culture, leurs hiérarchies sociales. On y voit aussi le développement des animaux de compagnie, le développement de l’artisanat, les grandes réunions d’été, la gestion des crimes. J’ai adoré toutes ces parties pendant ces six longs tomes qu’ont constitué les Enfants de la Terre et autant ne pas vous mentir, c’est tout cela qui va me manquer maintenant !

C’est vraiment une saga que je vous recommande pour vous ouvrir l’esprit. Certes, il y a pas mal de romance puisque Ayla est une femme passionnée qui voue un amour sans bornes pour Jondalar et même si parfois je trouve que c’est un petit peu lourd (parce que j’aime pas la romance bordel) tout le reste est tellement passionnant. Même si je râle un tout petit peu sur la répétition du chant de la mère, j’ai adoré le découvrir. J’ai adoré explorer les grottes sacrées et suivre le quotidien d’Ayla. Cette nana va me manquer alors faites lui la bise si aux hasards de vos lectures, vous vous prenez à entamer la saga !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :