Terres perdues

Auteur : Stephen King
Saga : La Tour Sombre
Numéro de tome : 3
Genre : Fantasy
Maison d’édition : J’ai lu
Nombre de pages : 521
Obtenu le : Il y a très longtemps
Lu le : Une première fois quand j’étais ado, une autre le 14 Octobre 2016 et une relecture audio en Août-Septembre 2020
Dans le cadre de : Le petit plaisir de se le refaire en audio
En un mot :

  • J’aime tellement être avec ces Pistoleros
  • Les terres perdues peuvent sembler longues mais cela en dit tellement sur la relation entre Jake et Roland
  • Susannah Dean : je pense que c’est la première femme en papier que j’ai profondément admiré

Résumé : Roland de Gilead et ses compagnons Eddie et Susannah poursuivent leur chemin en direction des Terres Perdues, nouvelle étape vers la Tour Sombre. Or le Pistolero perdra l’esprit s’il ne sauve pas Jake, ce garçon qu’il a déjà trahi mais qu’il n’oublie pas. Comment le ramener vers l’Entre-Deux-Mondes aride et périlleux dans lequel ils cheminent ? II existe peut-être une clé à cette énigme, une clé que seul Eddie peut façonner… II leur faudra dès lors traverser Lud, cité livrée au chaos, et affronter Blaine, le monorail fou, dont ils devront déjouer les pièges, au risque d’y perdre la vie… et d’échouer dans cette quête devenue leur raison d’être.

Je suis née pour lire Stephen King

Il n’y a pas un auteur au monde dont j’ai effectué autant de relectures. Même Anne Rice et c’est pour dire car je vais bientôt être à jour dans la chronique des vampires. Stephen King, un auteur tellement bizarre mais quelque soit le délire où il part, il s’avère que j’adore. Arrive donc un moment où clairement, je ne peux plus lutter. Donc, quand cela me prend de lire du Stephen, ou je suis les émissions du Roi Stephen (d’où ma relecture des Terres perdues), ou je me sers dans toutes mes lectures précédentes. Pourquoi autant de relectures ? Tout simplement parce que ma vision des romans changent avec ma vie personnelle. Je me souviens des Terres perdues quand j’étais ado où j’ai été profondément marquée par Susannah mais j’étais toujours autant obnubilée par Roland. Deuxième relecture où j’étais en plein élevage de mes pioupious : j’étais à fond dans la tristesse de Jake. Dernière relecture en date (donc cet automne), j’apprécie tellement le Ka-tet dans sa globalité que je ne sais plus qui choisir. Eddie : je le trouve lourd mais je comprends tout à fait qu’il se défoule en sortant des blagues débiles. Et je comprends aussi à quel point Roland est attaché à lui et à quel point il lui fait confiance aussi.

Et là vous vous demandez de quoi je parle exactement. Concernant Stephen King, je pense sincèrement qu’il faut être câblé dans sa tête pour pouvoir réellement apprécié l’oeuvre de cet homme. Il écrit pour tout le monde certes mais tout le monde ne peut pas apprécier toutes les subtilités de son Oeuvre. Ce n’est pas une critique, attention, mais clairement, si vous vous pointez devant moi en me disant que vous ne pouvez pas lire ce mec : je comprendrai tout à fait. Pas que je trouve qu’il est nul, juste que je sens à l’intérieur de moi qu’en fait c’est déjà pas mal que vous ayez essayé mais que parfois il ne faut pas tenter quelque choque si vous ne l’appréciez pas. Surtout quand on parle de la saga La Tour Sombre qui est un condensé de l’univers de King. Ce n’est pas juste un saga de fantasy avec des pistoleros et une quête insensée pour accéder à la Tour Sombre. C’est la jonction de toutes ses histoires. C’est un boulot titanesque parce que vous vous retrouvez à tenter de chercher toutes les références. Ce qui est complètement fou !

Les Terres perdues où le tome qui va finaliser le Ka-tet

Reprenons un peu : Dans le premier tome, nous avons Roland qui poursuit l’Homme en Noir avec l’aide de Jake qu’il doit sacrifier pour continuer sa quête et la poursuite de sa mission. Cette perte le déchire totalement mais il est obligé de continuer. Nous arrivons au tome 2 où Roland se retrouve mutilé par des crabes chelous qui resteront à jamais dans ma mémoire. Il est malade mais doit continuer à vivre pour que la mort du gamin ne soit pas en vain. il rencontre trois portes sur son chemin : celle d’Eddie le Junkie qu’il va enlever pour lui permettre de se souvenir du visage de son père. Il y a aussi Odetta, lors d’une deuxième porte, qui est schizophrène, tout cela à cause de Jack Mort, l’homme qui tue des gens et qui est la troisième carte. Ils tuent ce mec ce qui aboutit à la non mort de Jake, on ne sait comment. Nous en sommes au début de ce tome-ci où on devine que Roland devient fou tant qu’il y a deux réalités où Jake est vivant et mort en même temps. Ils se mettent en route pour le rechercher et le retirer du monde de la Terre.

Quand ils y arrivent, on a le sentiment que le groupe est au complet. Roland peut effacer sa dette (le fait d’avoir sacrifié le fils qu’il a toujours voulu). Eddie et Susannah (puisque Detta a assimilé toutes ses personnalités en tuant Jack Mort) se marient et décident de devenir Pistolero. Jake a juste le sentiment de se retrouver enfin chez lui, au milieu de ce groupe dont on sent qu’il est la pièce manquante. Il trouve un Bafouilleux qui s’appelle Ote et tout ce beau monde va continuer la quête de la Tour Sombre en cherchant Blaine le Mono, un train devenu complètement fou.

En résumé : c’est complètement barré et il me faudrait sûrement une centaine de pages pour chroniquer correctement ce livre. Or, Je n’ai pas tout ce temps pour vous décrire les pendants et les aboutissants de cette histoire, ni vous donner toutes les références aux univers de Stephen King. Mais si vous avez des questions, n’hésitez pas. Je m’en vais embarquer dans le ventre de Blaine pour savoir si le Ka tet survivra au concours de devinettes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :