Le brouet des sorcières

Auteur : Terry Brooks
Saga : Le Royaume magique de Landover
Numéro de tome : 5
Genre : Fantasy
Maison d’édition : Bragelonne
Nombre de pages : 334
Obtenu le : 4 Juillet 2018
Lu le 27 Septembre 2020
Dans le cadre de : Ce serait peut être bien de terminer cette saga non ?
En un mot :

  • C’est toujours un vrai plaisir de retrouver Ben Holiday
  • Et de faire connaissance avec sa fille
  • Encore un tome passionnant

Résumé : Comment Mistaya pourrait-elle savoir qu’en levant les yeux vers la cime du vieux chêne blanc, elle signe un pacte ensorcelé ? Comment son père, le roi Ben Holiday, saurait-il qu’en relevant le défi des deux cavaliers noirs, il court à sa perte ? Comment la reine Salica pourrait-elle imaginer qu’en l’éloignant pour la protéger, elle jette sa fille dans la gueule du loup ? Qui peut savoir quand la main du destin va frapper ? Qui, si ce n’est celle qui, depuis deux ans, fomente la diabolique machination qui va tous les précipiter en enfer ? Oui, pour Nocturna, la Maléfique, l’heure de la vengeance a sonné.

Mistaya, un nouveau personnage intriguant

Lors de la boîte à malice, on avait vu Salica enceinte tenter d’accomplir sa propre quête pour accoucher de sa fille, afin qu’elle soit le fruit de tous les mondes. Pendant ce temps là, Ben Holiday était prisonnier de la fameuse boîte avec un dragon et une méchante sorcière : ses deux ennemis jurés. Il en a découvert ainsi qu’il était le paladin et qu’il avait peur d’être ce fameux soldat sanguinaire. Il a aussi compris qu’il pouvait aussi s’allier de ses ennemis et avoir du respect pour eux. Et réciproquement.

Nous sommes ici dans le Brouet des Sorcières où nous voyons grandir la petit Mistaya qui sera sûrement le point de contact entre tous les mondes. Pendant ce temps là, Nocturna fomente sa vengeance (comme toute méchante sorcière) parce qu’elle n’a pas du tout apprécié d’être dupée et d’avoir apprécié Ben Holiday. Bref, elle fait ce qu’on attend de toutes les méchantes, c’est à dire faire un complot pour anéantir le monde et elle le fait toujours aussi bien. Quant au dragon, il fait ce qu’il fait de mieux, être l’électron libre qui ne donnera son aide que s’il le veut (et nous n’en attendons pas plus bien entendu).

Mistaya, l’avenir du Royaume Magique

Nocturna tente donc de retourner Mistaya contre ses parents en la noyant de mensonges et d’illusion. Or, cette petite fille est déjà de nature plutôt bonne et qui plus est, elle est aidée de forces bénéfiques qui dissipent comme elles peuvent les mensonges. Ce que l’on apprend un peu via ce tome et c’est une vraie morale de conte de fée, c’est qu’on ne peut pas mentir à un enfant et espérer qu’il nous fasse confiance et qu’il nous obéisse. Logique, vous allez me dire mais il est bon de le rappeler de temps en temps.

Quant aux aventures de ce cinquième tome, c’est toujours aussi distrayant à lire, et reposant. Et c’est ce qui me permet aussi de vouloir enchaîner avec le dernier tome que j’ai à disposition : la Princesse de Landover qui risque de se pencher uniquement sur l’adolescence de Mistaya. Je pense que cela sera très drôle car la gamine promet d’être assez Rock N’ Roll. Je vous dis donc à très vite pour la suite, si je ne m’égare pas dans la lecture d’autres romans passionnants qui se trouvent déjà dans ma Pile à Lire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :