Prince Lestat et l’Atlantide

Auteur : Anne Rice
Saga : Chroniques des vampires
Numéro de tome : 12
Genre : Fantastique
Maison d’édition : Michel Lafon
Nombre de pages : 528
Obtenu le : 31 Octobre 2018
Lu le
Dans le cadre de : Etre à jour dans ma saga chouchou
En un mot :

  • Encore des découvertes sur les origines d’Amel
  • De nouvelles créatures dans ce livre
  • Et autant de descriptions

Résumé : Un rêve hante Lestat sans relâche, celui d’une ville qui sombre dans les flots… Ce songe viendrait-il d’Amel, l’esprit qui lie tous les vampires de la planète ? Même si Lestat héberge désormais en lui cet être hors du commun et partage ses pensées, sa logique reste incompréhensible, échappant à tous…
Alors que des secrets millénaires sont sur le point d’être révélés, le prince des Enfants de la Nuit va devoir affronter une puissante force qui vient d’au-delà des âges. Prêt à tout pour découvrir l’histoire de ses origines, même à risquer la vie de ses fidèles, jusqu’où ira le vampire ?

Bah dis donc, me voilà à jour

Les chroniques des vampires, c’était ma première grosse saga fantastique au monde de ma vie que j’ai lue. Cela vous donne un léger aperçu de l’affect que j’ai pour cette saga. Et oui, j’ai abandonné un peu lorsque l’auteure Anne Rice a repris l’écriture de cette saga il y a quelques années. Parce qu’elle a une écriture très particulière et puis il faut l’avouer, lire un livre quand on est une ado et le lire à presque 40 ans, on a peur parfois de ne plus avoir ce coup de cœur, de ne plus avoir cette connexion avec l’auteure. Et par là même, avoir une déception certaine avec des lectures de notre adolescence.

Je vais vous spoiler de suite, j’ai conscience que ce livre n’est pas la révélation de l’année, soyons clairs. Mais j’ai adoré cette lecture. Elle avait un côté un peu méditatif car je connais les clés de lecture d’Anne Rice. Qui plus est, je dois vous avouer que j’aime le personnage d’Anne Rice en elle-même. Ce fut la première femme dont je lisais les livres qui parlaient ouvertement de sexe, de mélange de races et d’homosexualité. Pour la génération actuelle, c’est que dalle, j’en ai bien conscience mais à mon époque c’était un truc de fou. Surtout qu’Anne Rice est aussi ouvertement catholique et croyez moi, elle vit sa religion à fond !

Prince Lestat et l’Atlantide

Je ne pensais pas qu’on pouvait pousser plus loin les aventures de Lestat qui a déjà vu Jésus, les esprits, et autres choses. L’Atlantide… Je dois vous dire que l’auteure m’a un peu sciée quand même sur ce coup. Et sa version de l’Atlantide est particulièrement sympa. En ce qui concerne Lestat, c’est un héros qui ne change pas et comme toujours, j’adore sa relation avec Louis. Je pense que c’est le couple que j’aime le plus au monde. Et j’étais donc très contente de les retrouver.

En bref ? Si vous avez un affect particulier avec cette saga : lisez ce tome. Cela vous mettra dans de la bonne ambiance. Si vous n’aimez pas les longues descriptions et la diffusion d’idées personnelles dans un saga, surtout sur le côté religieux. Sachez qu’Anne Rice est une femme profondément pieuse, qu’elle vit pleinement sa foi, mais elle n’est pas là dans une espèce de mission de conversion. Elle considère tout simplement que Lestat est la représentation d’elle même dans la littérature donc pour elle, il est naturel que Lestat ait ses idées. Et je dois dire que cela fait sens. Si vous savez cela, je pense que votre lecture se passera très bien. Pour ma part, et je considère que je ne suis pas une personne pieuse, je dois dire que ses idées me semblent cool. C’est une saga spirituelle à sa manière. Qui pourrait vous paraître un peu désuète, je vous l’accorde. Mais elle a tellement révolutionné le genre à son époque que je considère encore aujourd’hui que c’est une auteure à lire.

Peut être rendez vous à un prochain tome ? J’ai appris qu’un tome 13 appelé Blood Communion est disponible en VO. Mais je n’ai pas encore nouvelles pour une traduction en VF. On verra donc si j’ai la patience d’attendre où si je me lirai ce tome en VO. A bientôt !

2 commentaires sur “Prince Lestat et l’Atlantide

Ajouter un commentaire

  1. A ce niveau la j’avoue que moi j’ai fini par classer la série en Fantasy, parce que bon, il y a trop d’éléments magiques de toutes part que les vampires sont devenu limite des magiciens 😛
    J’avais lu ce tome en SP à sa sortie mais si je trouvais le tout original niveau Atlantide, j’avoue que les personnages commençaient sérieusement à m’énerver a ne jamais être d’accord les uns avec les autres.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :