La Cité des illusions

Auteur : Ursula K. Le Guin
Saga : Le cycle de Hain
Numéro de tome : 3
Genre : Science-Fiction
Maison d’édition : Le livre de poche
Nombre de pages : 254
Obtenu le : 3 Juillet 2020
Lu le : 20 Octobre 2020
Dans le cadre de : Continuer une découverte
En un mot :

  • Comme toujours, de la SF écrite comme de la Fantasy
  • Comme toujours, d’une énorme facilité à lire
  • Comme toujours, je ne l’ai pas vu passer.

Résumé : Les Shing ont assuré sur la Terre, depuis des siècles, leur dictature bienveillante. Ils tolèrent tout, sauf le meurtre. Maître des illusions, ils ont comme anesthésié l’humanité. Pour son bien, prétendent-ils.
Sont-ils eux-même, comme ils le laissent croire, des humains, ou bien des envahisseurs extraterrestres ?
L’humanité recouvrera-t-elle le contrôle de son destin ?
La réponse et la solution viendront de l’espace.

Un livre qui se lit comme un bon café

Ursula K. Le Guin a ce charme dans son écriture, c’est qu’on ne voit pas du tout les pages tourner. Ce sont des romans courts et d’un style très fluide. Qui plus est, dans le cycle de Hain, chaque livre pourrait être pris de manière isolé puisqu’on ne parle pas des mêmes personnes ni même parfois de même planète. Cela dit, même si on est en pleine science-Fiction, même si on est dans une autre planète, je dois toujours me dire qu’on est dans de la SF et non dans de la fantasy.

Cette femme aime mélanger les genre pour véhiculer ses idées. Et par là, elle nous offre des pistes de réflexion assez incroyable. Aussi, même si le livre est à chaque fois court et l’histoire assez simple au final, il vous apporte de la matière pour réfléchir sur la vie en général ou sur le monde.

A la recherche de la vérité

Un homme se réveille amnésique et se fait soigner dans un village. Il se rend compte qu’il n’est pas humain, il tombe amoureux mais il sait que les réponses à ses questions se trouvent dans une cité où il y a des Shing. Et dans cette cité tout le monde ment. L’homme quitte donc le village, fait des rencontres heureuses ou malheureuses et arrive dans la Cité. Or, il n’y a aucun moyen de savoir qui dit la vérité : les villageois ou les citadins. Nous sommes sûrs que d’une chose, notre héros ne sait absolument rien.

C’est cela sa quête et c’est ce qui est passionnant dans ce livre. Non seulement, nous avons là un homme vierge qui se sait dépositaire d’un savoir caché. Mais pour le découvrir, il va devoir jongler avec des mensonges. Et c’est en se servant des mensonges qu’il parviendra à creuser pour obtenir la vérité. Un livre à lire absolument !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :