Aurora

Auteur : Amandine Pelletier
Genre : Science- Fiction
Maison d’édition : Editions Baudelaire
Nombre de pages : 234
Obtenu le : 5 Juillet 2020
Lu le : 20 Octobre 2020
Dans le cadre de : la petite promo de l’Eté
En un mot :

  • La joie de découvrir un vaisseau multigénérationnel
  • Un débat bien sympathique aussi sur l’exploration


Résumé : Je me suis fait capturer par l’un d’eux, un extra-terrestre. Ils ont pris le contrôle de notre planète et nous vivons cachés. Nous devons résister et nous battre. Il existe une autre planète, Aurora, où les miens sont réduits en esclavage. ? J’ai décidé d’infiltrer le clan ennemi, de les faire tomber. Ils m’accorderont leur confiance et je les trahirai – si je ne me prends pas au jeu…?

Un résumé assez trompeur

Si vous désirez lire ce roman, ne vous fiez pas au synopsis. Il ne montre pas vraiment ce à quoi correspond ce livre. Je pensais lire un livre d’invasion mais en fait non. C’est un livre d’exploration. Avec l’histoire d’une femme qui va grandir au sein d’un vaisseau multigénérationnel qui se dirige vers Aurora. Il est dirigé par une IA du vaisseau. Sa mère est ingénieure. Son père travaille dans le coin aussi. Et le but est d’arriver à Aurora sans encombre car cela fait quelques dizaines d’années que ces personnes sont partie de la Terre pour coloniser une nouvelle planète.

On est donc dans un vaisseau très vieux dont L’IA évolue avec le temps car elle est au contact constant avec les humains. D’ailleurs certains travaillent beaucoup avec elle. Nous suivons nous une jeune fille qui grandit et qui va décider à la fin si on va rester sur Aurora ou retourner sur Terre

Pas mal de pistes de réflexions ici

En effet, on se demande ainsi comment des déracinés peuvent vivre dans un environnement clos. on doit gérer la nourriture, l’eau, la maintenance du vaisseau et les humains. C’est un peu compliqué au début mais nous faisons à la fin complètement partie du vaisseau et du coup, nous commençons à avoir pas mal d’empathie concernant les débats des gens dedans. C’est une lecture à la fois reposante mais aussi pleine de réflexion sur le fait de se déraciner sans en connaître finalement la raison.

On connaît les raisons des ancêtres de ces gens mais qu’en est il finalement des habitants actuels du vaisseau. Vont-ils poursuivre le rêve de leurs anciens envers et contre tout ? Ou tout simplement vont-ils s’en retourner dans leur foyer d’origine quand tout ira mal ? C’est évidemment un débat qui peut faire écho dans notre société actuel quand on parle des problèmes des migrants par exemple. Je vous laisse sur cette réflexion en découvrant ce livre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :