Vinr

Designer Andrea Mowry
Le patron vient de Laine Magazine, Issue 6
Laines utilisées Woll butt qui trainait par là
Taille tricotée Taille unique
Métrage Environs 200 mètres
Numéro d’aiguille 3.25 mm
Commencé le 5 Février 2019
Fini le 27 Février 2019
Difficulté Medium
Lire la suite « Vinr »

Des chaussettes en coton !

Attends, ton deuxième article tricot c’est des chaussettes ?

 

Bah quoi t’aime pas mes chaussettes ?

 

Si ? Tant mieux. C’est pas que j’ai pas tricoté d’autres trucs dans ma vie. Mais en fait si sauf que j’ai grave la flemme de prendre des photos sympa donc en fait, on va prendre l’article où les photos sont pas trop beurk. Et en même temps, des chaussettes toutes simples, ça a son charme. Et lorsque vous voyez des chaussettes comme cela trainer dans mes armoires, ce sont ce que j’appelle des Blind Socks

 

Mais avant, vous vous demandez comment que je fais des chaussettes comme ceci. T’inquiète paupiette, j’y ai fait une fiche technique


 

Modèle : Standard de chaussette en toe up

Laine : Zauberball crazy coton

Taille d’aiguille : 2.5mm

Taille de pitou : 19 cm (taille 39/40)


 

Elle était pas sérieuse ma fiche ?

20180908_171923_medium2
Elle est pas BG ma laine ?

Je vous sens un peu effrayés, voire avec une légère anxiété à me contrarier non? Ne vous inquiétez pas. Tout d’abord ? Qu’est ce qu’une blind sock ? Et bien c’est une chaussette que je vais faire en jersey avec soit un talon en talon raccourci, soit avec un talon après coup. Et c’est une paire de chaussette qui va mettre du temps à se tricoter parce que je l’emmène partout : dans la voiture, dans mon sac et dans le ciné. Oui, je tricote au ciné sinon je m’endors et c’est pas pratique pour suivre le film. Je sens que vos yeux s’agrandissent en pensant que vraiment celle là, c’est une junkie du tricot. Sachez tout de même que j’ai été petite fille de femme au foyer et de couturière. Pour ces femmes qui m’ont appris l’art de l’ouvrage comme elles l’appelaient, tricoter des chaussettes, c’était de l’utilité familiale. Tout comme réparer des chaussettes avec le fameux oeuf qui m’a servi d’apprentissage à la couture. Bref, j’appelle les blind socks ainsi parce que c’est un tube en jersey fait en mode automatique, qui va servir non pas à faire super joli mais surtout parce que quelqu’un a besoin d’une paire de chaussettes (on peut faire pareil avec des bonnets).

 

img_20180912_190731_medium2
Des fois, je fais de belles photos quand même. Admirer la petite marque sur la chaussette droite qui veut dire qu’elles sont à moi

Mais pourquoi vous en faire un article ? Pour la laine évidemment ! Pour la laine usuelle (donc les packs pas trop chers mais qui tiennent super bien), j’ai une marque de référence : la Wool Butt vendue chez Butinette (je vous en reparlerai dans un autre article). Mais cette fois ci, j’ai pris la laine chez Laine et Tricot  car ils ont acquis de la Zauberball en coton bio. Or, cela fait plusieurs fois que je me dis que ce serait peut être pas mal de me faire mes chaussettes en coton pour la période printemps. Et bien voilà c’est fait et c’est une tuerie.

 

20180923_183524_medium2

 

Et donc mes chaussettes ? Modèle en toe up donc je commence sur la pointe du pitou. J’augmente un rang sur deux pour arriver à un total de 60 mailles (et heureusement car la coton se détend un chouilla j’ai l’impression). Ensuite, tube de 19 cm pour arriver à ma cheville, talon en rang raccourcis, tube de la cheville et côtes 1X1 pour arriver (et vous le voyez sur la photo ci dessus ) à ce que le talon fasse bien la moitié de la longueur de la chaussette. Rien de plus simple quand on est détendus de la chaussette. Tellement peu de réflexion pour finalement son confort personnel. C’est ce que j’appelle des heures productives

 

20181009_081907_medium2

 

Evidemment, depuis, je les ai testées. Sachez que la Zauberball coton est un peu sèche (narmol c’est du coton pas du mérino) mais alors le confort aux pieds est dingue. Je pense sérieusement me faire aussi ma collection coton pour le printemps et l’automne et passer ainsi d’ici une petite année à en gros que des chaussettes faites main. A voir maintenant si la  fibre tient bien le coup aux lavages répétitifs, mais cela fera l’objet d’un autre article je pense .

 

Sur ce je vous laisse, j’ai genre trouzmille bonnets à faire pour Noël sans compter d’autres cadeaux et ma garde robe perso à renouveler. Je vous dis à la semaine prochaine pour un article pull homme cette fois ci 🙂

I need a gansta, to love me better

L’automne arrivait d’un bon pas. Et comme toujours en automne, je m’occupe des pieds et des mains de ma maman. C’est son petit colis qu’elle aime et qu’elle attend toujours avec impatience. Cette année, j’ai utilisée ma Woll Butt adorée pour lui faire une paire de chaussettes harlequin. Et comme j’avais aussi envie de ne pas trop foirer les rayures, j’ai fait un after Though Heel. Enfin je crois, vu que j’ai fait en fonction de ce que j’ai deviné sur le patron. Et cela a l’air de coller et cela va aux pieds de ma maman. Donc on dira que c’est bon !

Et je vous vois en train de vous gausser à mort, surtout les copines qui m’ont encore répétées au dernier Tricot Solidaire que moi, en train de respecter un patron, c’est trop marrant. Donc non, je ne faillirai pas du tout à cette tradition, j’ai encore une fois fait à la louche, avec juste un petit jeu de mailles glissées, juste pour dire que je m’étais un peu foulée.

Par contre, faut que je refasse cette technique de talons pour moi, parce que je ne sais pas du tout ce que cela vaut portée. L’avantage, tout de même, c’est qu’on se prend beaucoup moins la tête avec les rayures. Et ça va plus vite. Il n’est pas donc impossible que je fasse pas ma feignasse pour les chaussettes de fin d’année. Parce que bon. Faut tout vous dire, je suis un peu en retard sur les 12 petons du Herr General

On se fait un topo ?

Modèle de chaussettes : Perso, avec un after Thought Heel
Luminosité : complètement pourrie et c’est cadeau
Laine : Pack Eco de Woll Butt, vendu chez Butinette pour le renflouement de l’année 2016 (et j’ai bientôt terminé le pack, suis contente)
Aiguilles : 2.5 mm

Je suis une poupée de cireuh une poupée de son

Très mais très en retard sur mon programme mais aussi sur mes publications d’articles, je vous présente enfin les chaussettes de cet été. Celles que j’ai emmené en Bretagne et celles que j’ai trainé aussi pour le mois d’Août. Mais pourquoi aussi longtemps vous allez me dire ? Surtout que j’ai fait des zigzag toute seule comme une grande ? Je ne sais pas. J’ai eu un coup de mou. J’ai fait d’autres trucs et je me suis largement dispersée. Et en prime, j’avais des pulls à faire. Et ce n’est pas facile de faire des pulls (genre l’excuse)

Bref, c’est pas du vraiment très compliqué. C’est du modèle basique du bas vers le haut. Talons en rangs raccourcis. Et j’ai été embêtée pour les rayures, preuve de la petite ligne rose foncée du milieu. Rien de grave mais je pense que cela a suffi pour me contrarier pendant toute la période du tricot. Donc oui. J’ai traîné

Quant à la laine. Elle est niquel ! C’est de la Woll Butt. Un set éco avec du coton dedans je pense. La paire est légère comme j’aime. Elle a de bonnes proportions et va être largement utilisée pendant cet Automne. Vous voyez, j’ai vraiment traîné pour rien ? Et sinon, qu’est ce que j’ai regardé ? Et bien pendant les vacances, je ne regarde pas grand chose en fait. On a plutôt écouté le bruit des vagues, joué à des jeux de société, sillonné la route …..  Bref, une bonne paire de vacances. C’est parti pour les infos !

Modèle : Perso
Laine utilisée : Woll Butt sur set éco Ibiza (c’est la fétouille)
Taille : 39/40
Aiguilles utilisées : 2.5mm

A bas les restes : Les soquetas de ma petite Princesse

Du coup, devinez qui avait envie d’avoir aussi ses chaussons- Chaussettes ? Bah Force Rose qui du coup avait envie de les avoir en jaune pour une fois. Et comme le jeu de mailles glissées, cela va bien deux minutes, hop, j’ai pris les Hermione’s Every Day Socks. Parce que le modèle me manquait, tout simplement. Et donc, comme il se doit, j’ai complètement oublié de faire le bon modèle de talon (narmol)

Surtout que, pour la petite histoire, j’étais en voiture (le Prince Conduisait) et pour des petits trajets. Donc le coup de compter des ranges à foisons, c’était juste pas possible. Le rang raccourcis, auto rebaptisé le talon des flemmardes, était revenu automatiquement dans mes mains.

Sinon, je dois dire que le motif des Hermione va tout à fait avec les rayures. Et cela m’a réellement fait plaisir de les retricoter. Cela faisait bien une petite année, en effet.

Modèle : Hermione’s Every day Socks d’Erica Lueders
Aiguille utilisée : 2.5 mm
Laine utilisée : Woll Butt

En mai, fais ce qu’il te plait (y compris ne pas écrire ta chronique)

Ahhhh; Mais, le mois des promesses de Soleil. Le mois où on sort les petites baskets. Donc, il faut aussi les petites soquettes qui vont avec. Avec aussi la couleur du soleil. Comme je vous le disais il y a quelques mois. J’avais envie de tester la laine à chaussettes : Woll Butt. Et je dois dire qu’elle est bien sympatoche

Voyez un peu ce que cela donne au soleil. En plus, il y a des rayures, donc je peux faire ma feignasse. La double feignasse a donc fait un talons en rangs raccourcis (que maintenant je connais par coeur, donc c’est cool aussi). Et pour me donner un peu de peps, à chaque changement de couleur, j’ai fait un jeu de mailles glissées. Pour donner un petit côté laine délavée

Vu que je n’avais pas grand chose à faire non plus, et bien j’ai poussé le vice à faire correspondre les rayures côté droit et côté gauche. Vala vala c’est fait

Me reste encore cela dit ce tout petit trou que toutes les tricoteuses détestent allègrement. Et ce serait plus que parfait. Aussi, j’ai encore du boulot 😀 Allez, je vous laisse pour les sockettes du mois de Mai

A bas les restes : les Soquettes de mon mini Boy

Vous savez ce que c’est. Vous avez deux pelotes. On prend par exemple les Fabel Drops couleur vertes qui m’ont permises de faire les chaussettes de Star trek. Et bien, il en reste au moins les trois quarts d’une pelote.

Et vous savez ce que c’est. Vous avez des gamins qui JAMAIS ne mettent leurs chaussons. Mais les chaussettes ça passe. Les chaussettes ça passe, j’ai des restes de laine. J’ai envie de virer mon stock de restes de laine parce que bon. C’est sympa à tout garder mais cela prend de la place

Dzit Dzit !

Allez, on prend un modèle facile Finger in the nose, au pifomètre : les Rye de Tincanknits, ne serait ce pour prendre les mesures des petons de mon fils. Avec aussi comme base les talons en rangs raccourcis (faut bien aller vite et torcher cela vite fait bien fait, vous allez me dire). Et puis garder en mémoire les conseils chaussettes de Letitpanda (parce qu’il faut toujours avoir un Petit Panda chez soit).

Hop hop hop, voici des chaussettes chaussons. C’est vite fait, et cela évite les pieds nus sur du carrelage. Ni vu ni connu que je t ’embrouille. Et c’est un reste en moins dans le stash 😀

Modèle : Rye de Tincanknits
Aiguille utilisée : 2.5mm
Laine utilisée : Fabel Drops verte

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑