Je me sens comme dans un rêve Ne me réveillez pas Si cette fille n’était qu’un mirage Un mirage Un mirage…..

Et non, vous ne rêvez pas, je cite du M. Pokora pour le Mirajane. Parce que non seulement elle fait des modèles qui fitent super bien pour les femmes toutes en rondeur (et encore, vous n’avez pas vu les modèles du Panda non plus). Mais en prime, elle le fait en fingering. Ce qui fait que je peux sortir ma Holstgarn *bave littéralement). Mais le seul soucis. C’est que depuis, il y a canicule. Pour le mettre… Va falloir attendre un peu.

Mais bon, il trône depuis. Et cela va aller niquel pour me faire une veste d’Automne (oui parce que bon, en prime, je ne suis pas frileuse. Donc à moins de le mettre en hiver pendant une panne de chauffage….. Bref) C’est un gilet en top down. Il se tricote en rond. La dentelle est facile à retenir et en prime, elle est logique et en surprime, elle vous casse la routine du jersey.

Rha la la qu’est ce que je me vois dedans. Le petit côté sympa est que cela se ferme sur le côté. En portefeuille et l’encolure est large. Donc je pense que les trois quart du temps, il ne sera fermé qu’en haut. Désolée pour les boutons qui baillent, par contre, mais sur le  ceintre, cela rend beaucoup moins bien que sur ma poitrine qui …. Enfin voilà quoi. En parlant de poitrine, tous les bénéfices sont reversés pour une association de lutte contre le cancer. Et cela me touche énormément car oui, j’ai des gênes qui prédisposent. On peut dire qu’en tricotant, je me fais mon assurance maladie. Ou pas, mais on s’en fiche. Il y a des causes qui méritent qu’on se battent 🙂

Et pendant que je tricote ? Qu’est ce que j’ai fait ? J’ai maté trois saisons de The Good Wife. Tranquille Emile. J’avais déjà vu la première saison il y a quelques années. J’adore cette actrice (Julianna Margulie) et j’adore la série parce que le thème parle de pas mal de choses sérieuses. Mais pas que. Parce qu’il y a le côté avocat aux Etats Unis et il faut dire que les séries avec des avocats aux US, j’adore cela. C’est une femme mère célibataire qui a été trahie par son mari et elle décide de rester et de subvenir à ses besoins. Elle se rend compte qu’elle a fait pas mal de sacrifices et que maintenant elle pouvait aussi penser à sa carrière. On se rend compte que ce n’est pas parce qu’elle était femme au foyer qu’elle n’avait pas de cerveau puisqu’elle est une bonne avocate mais on se rend compte aussi que son mari avait gagné les élections grâce à elle en partie. Bref, il me reste encore trois saisons  à regarder. De là à se dire qu’on pourrait tricoter un second mirajane… Y’a qu’un pas. Et sinon vous voulez des infos ?

Modèle : Mirajane de Maman Crotte (parce que c’est elle la plus mieux)
Laine utilisée : Holst garn Soft couleur Heather Vintage (3.5 pelotas)
Aiguille utilisée : 3.5 mm (mes préférées)

Comme un ouragan

Qu’est passé sur moua, l’amour a tout emportéééééééééééééééééé Et oui. Le Avant L’orage, cela a été un buzz. Et il le fallait pour le Noël de mon bébé, ma cousine qui voue un culte sans borne aux foulards et au tour de cou. Et même que j’ai dû me dépêcher, et même que j’ai pas pu le photographier. Et même qu’elle a passé son Noël avec le nez dedans. Elle a un nouveau doudou 🙂

 

Et en même temps, pourquoi vous décrire encore l’Avant l’orage de  Cailliau Berangere, alias l’île aux fils ? Ma cousine, avec son style résolument anglais (et j’adoooooore son style) et l’Ile aux fils avec son style entre Terre et Mer. Forcément, cela fait tzit tzit dans ma tête. Et en plus, mon bébé a eu son premier CDI, ce qui veut dire qu’elle est dans cette période magique dans la vie de toute personne où elle a terminé sa vie d’étudiante et elle va commencer sa vie de femme moderne. Il lui fallait son petit accessoire et il lui va à ravir.
 
Alors oui, j’ai dû faire ma paparazzi et lui voler quelques clichés de fête pour vous montrer ce châle. En Holst garn coast, gris foncé et gris clair. Avec  ce point texturé magnifique, cela a fait qu’évidemment, cela a un chien fou ! Et voilà. Je pense m’en faire un prochainement. Il faut juste que je trouve les bonnes couleurs pour moi. 
Modèle : Avant l’orage de Cailliau Berangere
Laine utilisée : Hoslt Garn Coast 2 pelotes
Taille d’aiguille : 3.5 mm 

I’m too Boxy for my love …..

Rha c’te tronche du matin…. Je me vends du rêve toute seule. Pas maquillée, il faisait froid. Et mon Boxy venait d’être bloqué et avait séché. Comment vous dire ? J’ai sauté la session que je me prends en photo avec peut être le Prince Charmant en contribution (en gros il aurait pris n’importe quoi mais c’est pas grave). Bref, après deux mois de tricotage sporadique, deux saisons de Torchwood, deux saisons de Supernatural et une saison de Dexter, le voici, le voilà et il est assez chaud, parfait même pour cet Automne précoce. Mais c’est d’abord parti pour les présentations.

Voilà la bête en long. Et il était long mais vous comprendrez pourquoi. Le Boxy, c’est un modèle d’une de mes designeuses préférées : Joji Locatelli. Et vu que mon objectif de vie (ouai un truc de fou) c’est de faire la plupart de ses modèles, habituez vous au doux son de son nom. Le Boxy ici a été fait en taille XL (on ne change pas une équipe qui gagne) et avec ma laine du moment : la Holstgarn Supersoft 100% laine. Couleur Oxford parce que j’ai flashouillé sur cette couleur. Et surtout parce que cette laine a un métrage de fou, elle tombe bien, elle est raisonnable en terme de prix. Voyez que j’ai utilisé entre 3 pelotes pour mon grand bazard, ce qui fait un Boxy à moins de 20 € (et ouai)

Tataaaaa. Reportage en voiture pour la photo. Cela vous mettra en condition, n’est il pas. Ce que j’aime dans ce modèle, c’est bien entendu sa largesse. En gros, le corps du pull te tombe jusqu’au coude. C’est LE sweet doudou que tout le monde aime. Et regardez cette Hostgarn qui tombe parfaitement. Ce que j’ai surtout dans cette laine, c’est qu’elle te paraît rèche en la tricotant. Mais quand tu la tricotes en double, elle s’adoucit vachement. Et quand tu la tricotes en simple, elle a en plus ce petite côté mousseux qui fait que ton sweet, quand tu as des rondeurs comme moi, cela ne donne pas un côté sac à patates.

Parlons de la construction. Tu peux le construire en faisant des coutures. En gros, tu fais tes rectangles, tu couds le tout, tu as un boxy. Mais comme je suis sportive, j’ai fait la Seamless version. Yeah ! En gros, j’ai tout fait en rond. Et comment vous dire…. C’est long. Très long. Surtout avec mon tour de taille. Mais l’avantage, c’est que tu peux lire, discuter, faire tes séries. On a aussi été à Folleville avec le Boxy, arpentant la Picardie au travers de la Mythique D1028… Bref. Le plaisir à tricoter du Jersey en rond pendant what mille ans est limité, je vous l’accorde. Et beaucoup craquent à cause de cela. Mais si vous aimez des petites choses simples et sans prises de tête. Mettez le en projet secondaire pour éviter de vous bloquer et allez y. Franchement.

Oui, je sais. C’est long. Mais alors, une fois bloqué et porté (en plus la Holstgarn est super chaude pour le coup). C’est super. Maintenant, tout le monde bave avec mon sweet. Ses manches sont aux trois quarts donc en fait, ou il vous sert de manteaux en Automne pour les gens bouillote comme moi, de petit pull en Automne et pourquoi pas de surpull en hiver. C’est moulti tâches 😀

Allez, c’est pas tout ça, mais j’ai déposé les marmots à l’école, j’ai l’air d’une hum hum à me prendre toute seule en photo sur le parking de l’école. Et je dois bosser et crâner en Boxy *gni*

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑