La fille du soleil noir, tome 2 : Anges noirs de MLN Hanover

Présentation de l’éditeur : Un tueur en série a élu domicile à La Nouvelle-Orléans, une ville où règnent tradition vaudou et magie noire. Avec l’aide de Karen Black, ancien agent du FBI, Jayné mène une course contre la montre pour trouver la prochaine victime du démon. Mais plus elle se rapproche de son objectif, plus elle apprend à se méfier des apparences. Quand de terribles secrets remontent à la surface, Jayné est confrontée à un adversaire qui la connaît très bien et qui n’aura de répit que lorsqu’il aura anéanti tous ceux qui lui sont chers.

Comme une envie de détente.

Comme vous le savez, je suis assez exigente en Fantasy Urbaine. Et s’il y a bien une période où je suis très indulgente, c’est Décembre parce que je suis tellement fatiguée que je pourrai comprendre toute l’intrigue sans problème et Juillet-Août parce que de la bit lit sur la plage, ça a son charme. Début Décembre, je me suis dit que c’était un peu le moment de lire le deuxième tome de la fille du soleil noir, alors que j’avais lu le premier tome en Juillet (vous voyez, il y a de la suite dans les idées).

Ce qui est pas mal dans ce genre de sagas, c’est qu’on retient assez facilement l’histoire donc pas de temps d’adaptation pour les premières pages. Je sais qui est la nana, de quoi elle est capable et je suis prête à entamer une enquête. Parce que c’est aussi son job, d’enquêter.


Un tome pour entamer un deuil.

Je savais aussi que Jayné (dont je déteste le nom) avait du mal parce qu’au début du premier tome, elle découvre que son oncle préféré est mort et que en gros, il lui laisse tout plein de trucs. Elle fait donc l’inventaire des appartements à travers le monde pour fuir la douleur. Ensuite, quand ils découvrent qu’à la Nouvelle Orléans, il y a des démons et qu’il y a un appartement de son oncle aussi… On se doute bien que ça allait nous occuper tout le second tome.

Ensuite, et bien que dire d’autre ? C’est une histoire de démon, il y a une enquête, des rebondissements. Un roman d’action et de fantasy urbaine assez classique que j’aime lire pendant des périodes où mon cerveau a besoin de relâche. Il a fait son job. Les grandes vacances, c’est en Août pour moi. Donc vous savez ce que je ferai à ce moment là sur une plage de Bretagne 🙂

La fille du Soleil Noir de MLN Hanoven

Tome 1 : Esprits Impurs

Présentation de l’éditeur : Jayné Heller a toujours refusé de croire à la magie. Il est temps qu’elle change d’avis Son oncle décédé, elle hérite d’une fortune incroyable et d’une mission étrange : combattre une cabale de sorciers appelée le Collège Invisible. Sous l’autorité de Randolph Coin, les membres du Collège invoquent des esprits démoniaques afin d’accroître leur pouvoir. Jayné a du mal à croire à l’existence de la magie mais doit se rendre à l’évidence.

Un petit épisode de série américaine ?

Alors, vous allez me dire que je suis un peu tordue dans ma tête (et je ne vous contredirai jamais sur ce point), c’est peut être que j’allais être en vacances, que mes pauvres neurones ont pris des vacances sans me demander mon avis, mais j’avais vraiment l’impression de lire un truc qui allait être adapté en série américaine. Déplaisant ? Non pas forcément quand on se lit cela en vacances tranquillou. Mais pourquoi me suis-je dit cela ? Cela tombe bien, j’allais vous le dire

L’héroïne, du nom insolite de Jayné, est une post ado à problème. Toujours rebelle dans sa vie, elle ne parle quasiment pas à ses parents et fait les 400 coups. Pour la sauver et pour la comprendre encore et toujours, il y a son oncle dont elle ne connaît rien mais qui a la gentillesse de la sortir de toutes les m** de sa vie. Alors, certes, elle l’aime bien mais bizarrement, elle ne cherche pas non plus à le connaître mieux ou à passer des vacances avec. Mais c’est normal. Arrive la mort de l’oncle, qui arrive fort à propos puisque Jayné n’a plus aucun dollars en poche. Elle touche l’héritage (ce qui la sort de la mouise) et elle découvre que son oncle a en fait une double vie, qu’il chasse les démons et qu’il a en fait été assassiné (Oh my God !)

Bref, plutôt que de se tirer avec l’argent, elle va décider de monter une équipe de choc pour résoudre ce meurtre, le venger et par la même occasion sauver le monde (bah tiens). Elle devient une grande fille et découvre qu’elle a des capacités vachement sympa. Et elle fait du shopping aussi parce qu’il ne faut pas se laisser aller.

Un roman qui passe bien.

Alors, une fois que vous vous êtes mis en tête qu’ à chaque fois qu’il y’aura une difficulté, Jayné va jouer la carte de : « Je dégaine mon chéquier » et que tout ce beau monde qui au départ ne s’entend pas du tout va forcément faire une petite cellule à la vie à la mort, on va tous s’allier pour combattre les méchants (une série américaine quoi) (Buffy si tu nous entends…), on passe sommes toutes un bon moment.

Evidemment, on se doute de quelques petits trucs (sinon c’est pas drôle) mais l’action a un bon rythme et il arriva que je pouffe de temps en temps. Pas de quoi casser trois pattes à un canard comme dirait mon ami Benji mais au moins, vous avez passé le temps de votre soirée.

Pitetre que je vous lirai le tome 2 qui est dans ma PAL (cela m’apprendra à acheter des ebooks sous un coup de tête) et pitetre même que j’aimerai bien. Allez savoir.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑