Le voyage de Chihiro

TitreLe Voyage de Chihiro
Date de sortie2001
RéalisateurHayao Miyazaki
Durée124 mn
Visionné leDepuis quelques années déjà
Dans le cadre deUn anime que les enfants aiment beaucoup

Résumé : Chihiro Ogino (荻野 千尋, Ogino Chihiro?), dix ans, boude à l’arrière de la voiture de ses parents1 ; ces derniers ont décidé de déménager à la campagne, et la petite fille regrette son ancienne école. En cherchant à rejoindre leur nouvelle maison, ils se perdent au bout d’une route tortueuse et arrivent devant un tunnel. Le traversant, malgré la réticence de Chihiro effrayée, ils arrivent dans ce qu’ils pensent être un parc à thèmes abandonné. Sentant une odeur de nourriture, ils rejoignent une échoppe vide regorgeant de victuailles, et les parents de la fillette s’installent ; prévoyant de payer en partant, ils commencent à manger goulûment. Agacée par leur comportement, Chihiro part explorer le village abandonné et se retrouve à l’entrée d’un pont menant à un palais des bains. Là, un jeune garçon l’avertit de partir vite avant le coucher du soleil.

Un de nos classiques en matière de visionnage

Le voyage de Chihiro, je pense que c’est un des DVD que nous avons usé le plus et qui maintenant ne fonctionne plus. Donc, on a profité de sa diffusion en streaming histoire de vérifier si on avait oublié une seconde ou deux de ce charmant anime. Mais qu’est ce que cela raconte donc ? Chihiro est une petite fille très triste car elle est en plein déménagement et vient de quitter ses petits camarades. Sur la route, ses parents s’arrêtent et trouvent en pleine nature et complètement paumé une série d’étals de restaurants. Sans se poser de question, ils mangent tout ce qu’ils trouvent alors que Chihiro explore les environs. Quand elle revient, elle se rend compte que ses parents se sont transformés en porcs. Commence alors une longue quête chez la jeune fille pour que ses parents retrouvent leur aspect normal.

Vous voyez bien, nous connaissons tous l’histoire. La première fois que je l’avais montré aux enfants, c’était justement le lendemain de notre déménagement. Effectivement, cela les avait apaisé à l’époque même si pour le coup, le déménagement avait été heureux. Mais c’était notre première soirée à trois dans notre maison et croyez moi, cela avait été un grand moment pour nous. Et je pense aussi que c’est pour cela que nous l’apprécions autant en dehors du fait que cet anime était magnifique.

Un conte qui met en garde contre la solitude.

Il y a plusieurs messages dans cet anime mais le principal est tout de même qu’il faut s’ouvrir aux autres. En effet, on sent bien que Chihiro, au début de l’histoire, se replie sur elle-même. Ses parents ne prennent apparemment pas le temps de l’écouter non plus. Ainsi, on s’aperçoit que Chihiro, en sortant de l’école, est totalement isolée ce qui fait qu’elle est vraiment triste dans ce déménagement et ses parents ont l’air de ne pas s’en inquiéter. Au contraire, ils préfèrent s’empiffrer. Or, avec la transformation de ses parent,s elle doit sortir de son isolement pour trouver de l’aide. Elle se fera ainsi des amis incroyables parmi des gens qu’on pensait effrayants et bizarres au premier abord. Ainsi, en sortant de sa solitude, elle pourra les sauver.

Vous avez ainsi entraperçu la morale de l’histoire; En effet, en sortant de son isolement, Chihiro a vu la vie un peu plus belle et n’importe quel monde effrayant devient familier et un peu plus attrayant. Si vous avez un enfant qui a du mal à se faire de nouvelles connaissances, c’est l’idéal pour vous. Vous pourrez leur montrer ainsi que vous comprenez sa peur mais que lui seul devra affronter pour ensuite avoir une vie plus elle et plus enrichissante. Sur ce, je vous laisse on se retrouvera pour le prochain Miyakasi

Ares #1

TitreAres
Date de sortie2020
RéalisateurPieter Kuijpers
Nombre de saison8
Durée des épisodes60mn
Acteurs principaux Jade Olieberg,
Tobias Kersloot,
Lisa Smit,
Frieda Barnhard
Visionné leJanvier 2020
Dans le cadre deDécouvrir une série hollandaise
Lire la suite « Ares #1 »

Arrow 1-8

TitreArrow
Date de sortie2012
RéalisateurAndrew Kreisberg
Greg Berlanti
Marc Guggenheim
Nombre de saison8
Durée des épisodes42 mn
Acteurs principauxStephen Amell
Katie Cassidy
David Ramsey
Willa Holland
Paul Blackthorne
Susanna Thompson
Emily Bett Rickards
Colton Haynes
John Barrowman
Echo Kellum
Josh Segarra
Rick Gonzalez
Juliana Harkavy
Visionné leDepuis 2013
Dans le cadre deC’est mon chéri qui maîtrisait la zappette
Lire la suite « Arrow 1-8 »

Vikings #1-5

TitreVikings
Date de sortie2013
RéalisateurMichael Hirst
Nombre de saison6
Durée des épisodes50 ln
Acteurs principauxTravis Fimmel (saisons 1 à 4) Katheryn Winnick Clive Standen Jessalyn Gilsig (saisons 1 à 3) Gustaf Skarsgård George Blagden (saisons 1 à 3) Alexander Ludwig Alyssa Sutherland (saisons 2 à 4) Linus Roache (saisons 2 à 4) Kevin Durand
Visionné leEn 2018-2019
Dans le cadre deSuivre les recommandations de mon beauf et de ma beaufette

Résumé :Les exploits d’un groupe de Vikings mené par Ragnar Lothbrok, l’un des vikings les plus populaires de son époque et au destin semi-légendaire, sont narrés par la série. Ragnar serait d’origine norvégienne et suédoise, selon les sources. Il est supposé avoir unifié les clans vikings en un royaume aux frontières indéterminées à la fin du VIIIe siècle (le roi Ecbert mentionne avoir vécu à la cour du roi Charlemagne, sacré empereur en l’an 800). Mais il est surtout connu pour avoir été le promoteur des tout premiers raids vikings en terres chrétiennes, saxonnes, franques ou celtiques.

Simple fermier, homme lige du jarl Haraldson, il se rebelle contre les choix stratégiques de son suzerain. Au lieu d’attaquer les païens slaves et baltes de la Baltique, il décide de se lancer dans l’attaque des riches terres de l’Ouest, là où les monastères regorgent de trésors qui n’attendent que d’être pillés par des guerriers ambitieux.

Clandestinement, Ragnar va monter sa propre expédition et sa réussite changera le destin des Vikings comme celui des royaumes chrétiens du sud, que le simple nom de « Vikings » terrorisera pendant plus de deux siècles.

Faire ressortir son côté viking le temps de quelques soirées.

Ma belle-sœur et mon beau-frère m’en ont parlé pendant plus d’une année : Vikings, c’est une grosse saga blockbusters qui allait me plaire et sincèrement, à l’écoute du générique, j’étais déjà conquise. Mais qu’en est-il de l’histoire ? On suit la vie d’un grand dirigeant viking qui a effectué des raides sur l’Angleterre et sur la France. Il a été un grand explorateur et son royaume semblait sans limite.

Sur 5 saisons, on suit donc sa vie, sa mort et sa descendance. C’est violent, c’est drôle et c’est dramatique. C’est clairement ce qui fait le succès de cette série car les personnages sont extrêmement forts. Nous avons affaire à une famille où chaque personne est incroyable. Vous en aimerez certains, vous en détesterez d’autres mais aucun ne vous laissera indifférent.

La découverte de plusieurs mondes.

Regarder Vikings, cela vous permet aussi de vous déconstruire pas mal d’images d’Epinal. Alors oui, on ne se le cache pas, les Vikings sont un peuple violent et sanguinaire. Cela dit, ils font preuve d’inventivité et de curiosité, de soif de pouvoir aussi. C’est une communauté qui laisse une grande place aux femmes. Enfin, c’est un peuple qui fait, contrairement aux catholiques, preuve d’une ouverture d’esprit assez incroyable.

En bref, c’est vraiment un peuple d’explorateurs et un peuple épicurien. Leur culture, même assez édulcorée j’imagine, pour les besoins de la série, est vraiment très intéressante. De quoi donner envie de se documenter car, par exemple, je ne savais pas que les vikings étaient descendus aussi bas dans l’Europe. J’ai donc adoré cette série et je suis très contente d’avoir été convaincue par la famille. Toutefois, la saison 5 paraît vraiment s’étirer en longueur et on me dit qu’il y a une saison 6 en cours. Sera-t-elle celle de trop ?

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑