Bad Boy Bad Boy

Le mois dernier, j’avais pris la Maison Victor en magasine, car il y’avait foultitude de projets qui me tentaient. L’un deux était le pull Vince (dont le patron est gratuit en cliquant sur le lien), intitulé aussi le pull des Bad Boy, ce qui m’avait fait rire parce que, c’est vrai que ma Force Verte aime bien faire son petit dur. Et puis, pour tester des trucs, j’aime prendre ce que j’appelle la pelote du démon, ce qui vous fera un mini dossier pour tricoter un pull à votre enfant pour moins de 5€ quand tricoter devient franchement une bonne affaire.

Voici donc le modèle original :

Ce qui m’a plue de suite, c’est le point fantaisie que l’on voit là. L’encolure large, la simplicité du patron. Par contre, le moins, c’était la couleur de laine. Et tricoter un pull qui ressemblait à un pull d’hiver alors que le printemps pointe le bout de son nez….  Et j’avais envie de voir comment la Maison Victor allait me faire comprendre le truc. Et bien, c’est super cool de tricoter avec eux. Ils expliquent tout très bien, avec moultes mesures (ce qui m’arrange, parce que tricoter à la mesure, c’est vraiment ce que je préfère).

Et maintenant, vous allez me dire, c’est quoi cette histoire de pelote du démon que tu me racontes. Parce que là… Cette pelote, c’est la Laine Woll Butt Mirco qui me sert de test pour la plupart des modèles de printemps et d’été. En effet, elle est légère, soyeuse, simple à laver (le 30°C en machine classique) et surtout, elle est vendue en pelote de 100 grammes et à pas cher (moins de 3€). Comme j’ai utilisé une pelote et demi (et encore, quand je dis demi, je suis hyper large) car je l’ai fait en aiguille 5 au lieu de 4 (flemme quand tu nous tiens) cela fait un pull économique et un modèle sympa à tester. Mais je vais vous laisser juger par vous même.

Comme pour une fois, j’ai pu faire une photo avec une couleur correcte (non mais quand on est pas douée, on assume, je sais), vous pouvez voir le bad boy qui a jeté son pull Vince après essayage, genre, cela ne me fait rien que tu m’as tricoté ce pull alors que cela fait une semaine qu’il me tournicote autours. Et oui, je l’ai tricoté en une semaine tellement que c’était simple à faire. Avec un petit tableau, des astuces au cas où cela ne tombe pas juste. Bref, un vrai régal à tricoter ce pull. Je te l’ai fait en mode loose. Donc il va pouvoir te le garder pendant tout le printemps et l’automne si les température sont clémentes. Ne vous fiez pas à la légèreté de la pelote, croyez moi qu’elle tient chaud tout de même

Et donc, le motif en loose, cela donne ceci. J’ai un peu allongé la longueur mais bon. C’est pas non plus un truc de folie (3 cm). Le principe de la laine Mirco, c’est qu’elle est 100% Acrilyque  et le métrage pour 100g est de 344m. Idéale en somme pour faire vos basiques. Les couleurs sont simples, passe partout. Le fil a tendance à se dédoubler mais lorsqu’il y a des accros, le tricot se remet en place assez facilement. Faites juste attention de renforcer vos coutures. Comme je vous le disais, c’est extensiiiiiiiiible.

La seule chose que j’ai changé avec ce patron, c’est le col. Il était tard, et j’avais franchement la flemme de faire le col séparément et de le coudre en point de maille. Donc j’ai juste relevé les mailles et fait le col, comme ça. Et je dois dire qu’en fait, cela tombait juste. Et j’ai gagné du temps *danse de la joie*. Alors ? Que demande le peuple ? Pas grand chose en fin de compte. J’ai pu faire un basique. Par contre, le site de Butinette préconisait l’achat de 3-4 pelotes pour le tricot de ce pull. Il me reste donc 2 pelotes et demi. Je n’ai donc plus qu’à trouver un autre basique pour mon monstre à moi. Il va connaître le bleu cette année 😀

Si vous avez donc des idées de basique pour un Bad Boy de 6 ans, je suis preneuse. See ya

                                                                

Moi je suis une fleur !

Et donc je veux un pull fleur avec des franges (et tu te débrouilles avec cela maman !) (ouai bien sûr)

Tadam ! Avec la luminosité fluo dis donc !

Comment cela j’ai fait mes lessives de laine et j’en profite pour vous faire un tour des pulls ! Bah oui en fait :p Parce que bon. Je finis souvent très tard le soir, et du coup, la luminosité est encore pire que maintenant. Et pour prendre les morpions en photos quand ils sont toujours en mouvement… Bah voilà.

Toujours chez Cultura, petite variante de laine dans les tons violets. Le violet, c’est la vie. Donc. Forcément, Force Rose a voulu son pull.

Vue de dos, sans le fluo

Et donc, me voilà à reprendre un peu les dimensions de son pull tunique, et hop là en avant les aiguilles, sans patron sans rien, free style, et avec le cahier des charges siouplait. Parce qu’il fallait des franges ma brave dame (crochetés à la manière du Chouette Kit, merci encore les filles). Et il fallait aussi monter la bête (mon col il est trop bien) et les manches (presque parfaites).

Oh! une version moins fluo !

Et un pompom pour reconnaître le devant du derrière parce que la Force Rose, le matin, elle est pas étanche. Et puis quand elle fait du cheval, il faut qu’il soit chaud le pull.  Vous voyez ce que je subis quand même (genre vous allez me plaindre alors qu’on sait toutes qu’on adore cela).

Et comme franchement, le jersey, je commençais un peu à m’en lasser, j’ai tout fais au point mousse. Je voulais voir ce que cela allait donner :p

Et je dois dire que maintenant, je comprends les nanas qui ne jurent que par le point mousse (même si le point de riz restera mon préféré, désolée). C’est agréable, que ce soit à la vue, au toucher mais aussi aux aiguilles (il faut tout de même l’avouer).  En bref, celui là n’a quasiment aucun défaut (il y’en a, ceux que je vois et ceux que je vois pas, comme de bien entendu). Et il lui va vachement bien à la Force Rose.
Je pense qu’elle a trouvé son style pour l’hiver 😀

Et moi je voudrai un sweeeeeeeeeeet

Nonon, je ne rattrape pas du tout mes billets de création :p

Alors, c’est toujours Force Rose, qui arrive le matin dans le lit (avec ses pieds froids) et qui me dit : « Maman, c’est plus possible. Je veux mettre des chemises de nuit, mais j’ai froid » *regard pas étanche et interrogatif de ma part*

Je veux un Sweet mais un grand hein. Comme ça, je pourrai le porter longtemps. (bah tiens). Et pas de la laine qui gratte (le pull bleu est bien resté en mémoire). 

Et hop, on commence. Du Jersey ! Wouhou

Heureusement, j’avais quelques pelotes de fils cotonné acheté je crois sur Butinette, pour toute autre chose. Mais qu’à cela ne tienne. Mais pour faire un Sweet, quel modèle ??? Mais aucun voyons ! On va faire de grands rectanges en jersey, bordure point mousse et hop c’est parti !

Des fois, faut être foufous dans la vie. Et puis c’était du 4.5. Donc pas de quoi non plus se fouler un peu. En deux semaines, c’est plié !

C’est un souuuuiiiiit

Et donc, la Force Rose, elle était contente, parce que le pull, elle va pouvoir le garder pendant quelques années (j’ai taillé dans du 12 ans). Z’allez voir qu’elle va pas le garder longtemps. D’aspect coton, il est quand même assez chaud. Donc elle peut le mettre à l’aise au dessus de sa chemise de nuit, tranquille la life, qu’il fasse chaud ou à moitié chaud (oui je sais, je suis hyper technique). Montage facile (bah vi, des rectangles). Et tout s’est bien passé.

C’est bâteau quoi

 Je me suis quand même fait un tit plaisir, je lui ai mitonné un col bâteau (oui en fait, c’est plutôt la grosse flemme, tout est droit). On a bien ri pendant l’essayage histoire de voir si tout été centré. Je me suis dit que je risquais quand même de me faire jeter. Mais avec ses manches amples, en fait, cela faisait des manches de chinoises (mais où avais je la tête dites mois). Et donc, en voilà une qui ne qui plus son sweet. Petite Force Rose qui porte d’autres couleurs maintenant, est heureuse 🙂


Et encore un petit colis rentrée des classes

Que voulez vous, avec deux enfants, et quatre neveux et nièces, que j’aime et que j’adore et que j’ai toujours envie de gâter. Forcément, la rentrée, c’est un peu la course à la maison. Et comme j’ai fini hyper tard hier soir à la maison, les photos seront…. Pourries (mais oui).

Et donc j’ai pris du Phildar, car il y’en avait en promo. Et c’est de la laine un peu coton, un peu toute douce. J’ai pris le parti de faire tout cela en point mousse car je trouve que cela correspondait bien à la laine et au côté enfantin

Il y a donc une écharpe orangée et une écharpe rosée. Pour deux jumelles, je pense que c’est parfait. Surtout quand en arrière plan, mon chat décide tout simplement qu’il va dormir en dessous. Normal quoi

Bref, une belle semaine tricot pour les deux petites puces. J’espère que cela leur plaira. Quant à moi, je vais délester un petit peu mes aiguilles pour reprendre mon fidèle crochet et finir le tapis que j’avais promis à ma fille (et je suis hyper en retard, vous n’imaginez pas à quel point. Surtout quand la belle famille décide de viendre manger chez vous tout le temps (pour mon grand plaisir).

Bref, j’ai adoré les nuances un peu pastel de ces pelotes. Même si le 3.5 c’est long, à force. Au moins, j’ai pu me refaire la première saison de Six Feet Under et une orgie de films avec mon Beauf et ma Beaufette ^^

Une cape toute douce pour la rentrée de ma puce

En recevant mon catalogue Bergère de France, j’ai eu envie comme ça pouf de faire des trucs pour la rentrée des loupiots. Surtout qu’ils ne seront pas là tout le mois d’Août et que franchement, je tourne comme un lion en cage en attendant leur retour. Et donc, je tombe sur ce modèle là :

Trop simple, trop mignon, trop doux. Mais cela ne correspondait pas du au goût de ma Force Rose parce que, lorsqu’on s’appelle Force Rose, et bien on s’habille en rose (n’est-il- pas ?) J’ai donc commandé la laine roooooooooose.
Le premier truc qui m’est venu à l’idée, c’est que tricoter cela , cela allait me piquer les n’oeils. Parce que c’est rose. Mais vu le couinage intempestif qu’elle m’a fait en découvrant les pelotes, je me suis dit que j’étais sur la bonne voie.  Sinon pour les points, c’est assez simple entre point mousse, jersey et quelques surjetages de temps en temps. J’ai au moins appris à compter mes rangs, compter mes points. Et je dois dire que ça, j’aime pas 😥  Et non, quand on n’est pas régulier dans la vie, apprendre à être carré dans ses projets, c’est le mal absolu !
Alors oui, j’ai merdouillé quand je l’ai fait dans la voiture, car il y’aura un côté plus large que l’autre. Mais c’est pas grave (genre). Cela ne l’empêchera pas de l’aimer et c’est bien le principal pour ma petite Force Rose. Par contre, la cape pèse son poids. Elle ne risque pas d’attraper froid avec :)) Mauvais point pour sa maman bricoleuse, la laine un peu plume, elle glisse. Et pour le tricot en lui même ça passe. Mais pour la couture, je vous jure que je peste allègrement. Le chéri a entendu beaucoup de fois votre serviteuse en train de râler 😀

Et puis au final, c’est pas si mal, c’est tout simple et tout doux. En prime, vous avez le privilège d’admirer mon bout de canapé, mon carrelage et mon bout de pied gauche (la nana trop douée pour les photos). Si vous désirez ce modèle, vous le trouverez bien sûr très vite sur le Site Bergère de France. Idéal pour débuter car les schémas sont simples et surtout vous avez les créations réparties par ordre de difficulté (et ça c’est cool).

Le châle en point mousse

Hellowww.
Me revoici pour vous jouer un *mauvais* tour. En effet, un peu par hasard,  j’avais acheté une dizaine de pelotes de laine parce que la nuance me plaisait et que j’avais une idée très exacte de ce que je voulais faire (un pull)
.
 
Mais voilà ! Arrivée au Chouette Kit, et à d’autres choses, je me rendais compte au fur et à mesure que ces pelotes étaient sans fin, d’où le surnom avec ma copine Melcouette de Pelote du démon ! Parce que un sac, une étole et d’autres bidouilles plus loin il m’en restait la moitié !!!!
Pour en finir une bonne fois pour toutes je me suis dit qu’un Trente châle,  c’était peut être pas si mal….
Et voilà après quelques *hum* mailles plus loin,  j’ai dégomme 4 pelotes. Et encore, j’ai doublé les fils… *misère*
Au moins, maintenant j’ai un châle 😀

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑