Le roulis sur les cotes anglaises……

Comme je vous le disais fin Juin je crois, le Bergère de France est arrivé. Et il faut savoir que pour le catalogue des créas chaque année, quand le magasine débarque à la maison, c’est tout le monde qui pointe le modèle qu’il veut. Et en général, quand je ne me retrouve pas à avoir des commandes sur l’entièreté du catalogue, je suis contente. Mais ma cousine a passé une semaine à la maison. Donc vous verrez sûrement du BDF encore sur ce blog pour cette année (z’êtes contents hein ?).

Le premier qui a inauguré ? Mon Prince Charmant, bien sûr, le premier à dégainer quand il s’agit d’avoir un pull, surtout si c’est un sweet, chaud, parce que lui, il  sauve le monde en travaillant dehors la plupart du temps. Et dehors, en hiver, il fait froid.

Si tu veux le modèle, tu cliques ici

Bref, retenez qu’il veut avoir la même dégaine que le type sur la photo, mais sans col roulé et avec moins de brushing dans les cheveux. Et surtout il préfère le bleu mais bleu sombre. Débrouille toi avec ton cahier des charges. C’est normal. Et vu que c’est un sweet et qu’il va le laver souvent, cette fois ci, on n’a pas fait de la pure laine, on a fait de la bonne vieille acrylique qui chauffe les doigts quand tu tricotes. C’est donc en Baronval de chez Bergère de France, couleur Roulis que j’ai commencé ma longue épopée en côtes anglaises (et maintenant, vous comprenez le titre).

Vous voyez ? Les côtes anglaises ? Nan ? Vous avez une vache Milka qui vous barre la route ? (elle s’appelle Léia). Et oui, l’avantage quand tu fais un pull d’un seul tenant, de la manche gauche à la manche droite, c’est que les chats, ils pistent vite que cela t’embête vraiment quand ils s’allongent sur le tricot. Mais genre, vraiment

Et comme vous pouvez le constater, changement de luminosité et de couleur (celle là, c’est Vitamine), ces babaches ont fait manifestement un roulement pour que le tricot soit A CHAQUE INSTANT occupé. Ce qui, ajouté à la monotonie du point….. Bref, passons

Pour en revenir à nos Sheeps, la côte anglaise est bien expliquée si jamais vous n’avez jamais fait cela (sinon, pareil, tuto sur Youtube, c’est la vie). Et le fait de construire le pull de gauche à droite permet du coup d’avoir des lignes horizontales. Et je trouve que cette année (oui, j’ai aussi feuilleté le catalogue), ils ont mis le paquet sur d’autres moyens de construire. Alors, le paquet, faut pas vous emballer. Mais disons qu’on commence à avoir d’autres constructions qu’à plat, ce qui saoule toute tricoteuse attirées et pervertie par le tricot en rond et le Top down (dont j’en fait partie)

Sinon, que vous dire d’autres ? Que cela monte vite parce que c’est tricoté en 5.5 ? Sauf quand on a un chat dessus ? Oui, aussi. Que je n’ai pas fait le col roulé parce que le Prince charmant voulait un col rond ? Je pense que je l’ai dit plus tôt. Ah si, les coutures. Comme je suis une quiche internationale en couture, j’ai fait les coutures avec mon crochet de la mort qui tue et c’était beaucoup plus rapide, et plus droit et plus invisible. Donc c’était cool 😉

Le résultat ?

De bon matin, juste pour le café, j’ai vu descendre un Prince charmant avec la banane. Il n’a même pas attendu que je bloque l’affaire (donc en gros, ils sera peut être un peu plus large au résultat final. Ou pas, on verra bien). Et cela lui va comme un gant au Prince Charmant pas caféiné. En gros, je pense qu’on a encore un pull doudou pour cet hiver. C’est comme ça. Je reviens vite avec les petites choses que je vais faire pour Septembre les gens. A plus 🙂

Le sweet de la rentrée pour le petit homme : Le Trooper !

Quand j’ai vu ce modèle sur Ravelry : le Trooper de Christelle Nihoul, j’ai su que c’était pour mon petit homme, ma Force Verte qui veut avoir d’autres couleurs. Et je me suis empressée de voir ce qui pourrait lui aller en Coton de chez Drops. Et c’est du violet de chez Drops Paris que j’ai pris. La taille de l’aiguille préconisée étant du 5, j’ai fait une taille en dessous, ce qui semblait correspondre à l’échantillon (après moultes calculs, mais un jour, promis, je ferai comme tout le monde).

Le petit mec étant en vacances chez son Papa, vous n’aurez pas la version portée mais passons. Comment qu’il est monté le Trooper ? C’est un top down, d’une traite, sans couture, d’un coup d’un seul. Et je n’avais pas encore fait ce type de montage, vu que je n’ai pas encore fait le must du must des modèles du moment : Il grande Favorito (mais ne vous inquiétez pas, il est sur ma liste des cadeaux de Noël Home made à faire). J’ai dû m’y reprendre à deux fois parce que bon, je suis une warrior de l’aiguille qui aime merdouiller un petit peu à chaque fois

Et il faut dire que je l’aime d’amour ce modèle, au point que j’en ferai bien une version pour le Prince Charmant. Le premier point est bien entendu les motifs qui se dessinent et qui rappellent un peu les uniformes de Science Fiction. Etant une fan du film Startroopers (un de mes nanards favoris, je pourrai vous en pondre une thèse), il me fallait ce modèle sur les aiguilles. Et c’est en regardant la saison 2 et 3 du Docteur Who que j’ai tricoté cette petite merveille.

Et ces torsades en forme de galons sur les côtés…. Rha la la. J’adore. Même que le Prince Charmant il est ravi parce qu’il sait qu’il va avoir son modèle à lui. Bref, si vous suivez ce que la Madame elle dit dans son patron, c’est tout bon, tout cool, c’est simple, c’est génial à faire. Et puis cela change de tous les modèles un peu basiques. Parce qu’il faut savoir aussi s’amuser en tricot, vous voyez  ?

Bref, beaucoup de ces modèles sur Ravelry son fait en laine, mais j’avoue que je préfère ce modèle en coton, histoire qu’il fasse bien sweet. Et à part cela, que dire ? J’ai hâte d’être dans une semaine que mon petit homme voit son cadeau de la rentrée (hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii). Sur ce, je vous laisse, il faut que je trouve où j’ai mis le Petit Large de ma pucette pour vous le montrer (oui je perds mes affaires et alors ?).

Son petit pull pour célébrer le printemps

Souvenez vous, il y’a quelques temps, parce que depuis, j’ai oublié de faire un billet et je suis passé à autre chose et que depuis surtout, ma puce est partie en vacances, elle est revenue on a lavé ledit pull depuis et il est rangé je ne sais pas où dans son armoire.

Bref, ma tite puce voulait ce modèle là chez Phiphi. Mais tu comprends pas en Jaune parce que une Force Rose en jaune… C’est une Force malade (ou orange, c’est vous qui choisissiez). Bref, je la fais un peu mariner ma pucette….

Oui et vous aussi, je suppose. Mais pas de grande surprise en vous disant que les rayures seront roses. Par contre, la surprise pour moi, ce fut le fil DETENTE de Phiphi que j’ai trouvé incroyablement doux, certes. Mais tout de même assez élastique !

Mais même si c’est du fil fin (donc du 3.5) et du Phildar (j’ai un problème avec leur patron). Bref, l’échantillon était bon, donc roulez jeunesse. Avec la laine qui file au bout des doigts (maouw) et les livres qui s’y succèdent. Pour le monter, c’est du point de blé, ce qui change de mes habitudes. Et j’ai bien aimé le reprendre. Pour les rayures, j’ai déjà vu le bazard avec le sweet pour mon Prince Charmant, donc c’était simple.

Et il faut avouer que le rendu est réellement génial. En plus, j’ai pris une couleur avec nuance (le pétunia) et ma fille en est folle. Aussi, je ne peux pas vraiment vous en dire grand chose de plus. Construction droite avec des enmanchures. Construction à plat, toussa toussa. C’est un sweet.

Et cela rend bien, même sur ma force rose, parce que je n’ai pas encore pu le voir porter. Mais il rend bien ce sweet et lui rendra service pendant quelques soirées printanières, voire automnales.

Et moi je voudrai un sweeeeeeeeeeet

Nonon, je ne rattrape pas du tout mes billets de création :p

Alors, c’est toujours Force Rose, qui arrive le matin dans le lit (avec ses pieds froids) et qui me dit : « Maman, c’est plus possible. Je veux mettre des chemises de nuit, mais j’ai froid » *regard pas étanche et interrogatif de ma part*

Je veux un Sweet mais un grand hein. Comme ça, je pourrai le porter longtemps. (bah tiens). Et pas de la laine qui gratte (le pull bleu est bien resté en mémoire). 

Et hop, on commence. Du Jersey ! Wouhou

Heureusement, j’avais quelques pelotes de fils cotonné acheté je crois sur Butinette, pour toute autre chose. Mais qu’à cela ne tienne. Mais pour faire un Sweet, quel modèle ??? Mais aucun voyons ! On va faire de grands rectanges en jersey, bordure point mousse et hop c’est parti !

Des fois, faut être foufous dans la vie. Et puis c’était du 4.5. Donc pas de quoi non plus se fouler un peu. En deux semaines, c’est plié !

C’est un souuuuiiiiit

Et donc, la Force Rose, elle était contente, parce que le pull, elle va pouvoir le garder pendant quelques années (j’ai taillé dans du 12 ans). Z’allez voir qu’elle va pas le garder longtemps. D’aspect coton, il est quand même assez chaud. Donc elle peut le mettre à l’aise au dessus de sa chemise de nuit, tranquille la life, qu’il fasse chaud ou à moitié chaud (oui je sais, je suis hyper technique). Montage facile (bah vi, des rectangles). Et tout s’est bien passé.

C’est bâteau quoi

 Je me suis quand même fait un tit plaisir, je lui ai mitonné un col bâteau (oui en fait, c’est plutôt la grosse flemme, tout est droit). On a bien ri pendant l’essayage histoire de voir si tout été centré. Je me suis dit que je risquais quand même de me faire jeter. Mais avec ses manches amples, en fait, cela faisait des manches de chinoises (mais où avais je la tête dites mois). Et donc, en voilà une qui ne qui plus son sweet. Petite Force Rose qui porte d’autres couleurs maintenant, est heureuse 🙂


Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑