For Fox Sake

Designer Maxim Cyr
Le patron vient de Ravelry
Laines utilisées Drops Lima  couleur Naturel : 2 pelotes Drops Lima couleur Rust : 2 Pelotes Drops Lima couleur Marine : 2 Pelotes Drops Puna couleur grise : 9 pelotes  
Taille tricotée Grande Taille
Métrage 1539
Numéro d’aiguille 4
Commencé le 1 Mars 2019
Fini le 20 Mars 2019
Difficulté Premier Jacquard trois couleurs : moyenne
Lire la suite « For Fox Sake »

Vinr

Designer Andrea Mowry
Le patron vient de Laine Magazine, Issue 6
Laines utilisées Woll butt qui trainait par là
Taille tricotée Taille unique
Métrage Environs 200 mètres
Numéro d’aiguille 3.25 mm
Commencé le 5 Février 2019
Fini le 27 Février 2019
Difficulté Medium
Lire la suite « Vinr »

Arbusto

Designer Rosa Pomar
Le patron vient de Laine Magazine Issue 6
Laines utilisées Barisienne de Bergère de France, couleur Dolmen
Taille tricotée XL
Métrage 1190 mètres
Numéro d’aiguille 4
Commencé le 6 Février 2019
Fini le 23 Février 2019
Difficulté Moyenne
Lire la suite « Arbusto »

Ixchel

Designer Catherine Clark
Le patron vient de Pom Pom Magazine – Automne 2018
Laines utilisées Heidi Idea Mérino couleur moutarde Phidar Phil Merino 3.5 couleur minerai
Taille tricotée 4
Métrage Heidi Idea : 320 mètres Phildar : 1038 mètres Total : 1358 mètres
Numéro d’aiguille 3.5mm
Commencé le 14 Janvier 2018
Fini le 31 Janvier 2018
Difficulté Medium
Lire la suite « Ixchel »

Afterparty

Designer Astrid Troland
Le patron vient de Laine magazine Issue 6
Taille tricotée XL
Laines utilisées CP : Flora de Drops couleur Dunkelgrau CC : Tôt le Matin Yarn couleur Aube ou Renaissance
Métrage CP = 1261.9 m CC = 183 m Total = 1444 m
Numéro d’aiguille 3.5MM
Commencé le 01/01/2019
Fini le 11/01/2019
Difficulté Facile
Lire la suite « Afterparty »

Le classique qui va bien en hiver : Le Morning in Engelberg

Nadia Crétin Léchenne, la nana qui te fait un patron de tricot basique mais qui a ce petit truc d’élégance qui fait que tu aimes bien le porter à la fin. Et il y a quoi ? Un an, deux ans ? Elle a sorti un ebook contenant 3 pulls et ce livre s’appelait Casual Friday. Autant te dire que les nanas qui ont des aiguilles se sont ruées dessus.

img_60912_medium2

Mais pourquoi cet engouement ? Regardez par vous même les amis. C’est beau et tu te vois bien passer le week end dedans quand il fait froid. Et ouai. Et l’année dernière, j’en avais tricoté un en noir, avec une laine à pas cher, clairement pour le porter quand je dois travailler dans le froid. J’étais belle en prime, j’étais la seule à pas être enrhumée. Et je pouvais le détruire allègrement parce que c’était une laine acrylique de très mauvaise qualité (soyons honnête). Cette année, je travaillerai encore en entrepôt donc c’était l’occaz de me faire un autre doudou

20181010_163227_medium2
Coucou !

Je vous vois venir les petits lapins, vous voulez de la technique. C’est parti !


Modèle : Morning in Engelberg

Design par : Nadia Crétin Léchenne

Taille : L

Aiguille utilisée : 5mm

Laine utilisée : Annell Rapido Plus

Métrage utilisée : 10 pelotas soit 1113 mètres

Des modifs ? Que dalle, parce que Nadia elle a fait le patron niquel chrome


Avoue que tu aimes mes fiches super techniques hein ? Mais comment qu’on le fait le pull ?

20181008_021338_medium2
Tu sens la nana ravie de poser pour te montrer le pull hein ?

Et oui, que veux tu, je n’aime pas faire des photos. C’est parti mon kiki. C’est un pull tricoté en rond, idéal pour les débutants parce qu’il va vite et que le patron en lui même est une symphonie. Les patrons de Nadia, c’est simple : tu prends ton cerveau, tu le mets de côté et elle te fait le boulot à ta place. C’est beau, c’est limpide, c’est pas prise de tête et même si je n’ai pas mon air ravi sur la photo, clairement pour moi c’est le pull que tu peux te faire en moins de dix jour et avec lequel tu ne t’ennuies pas.

20181008_021629_medium2
Attendez je me rapproche un peu pour vous montrer

C’est un pull raglant qui se tricote en rond, de haut en bas (un top down pour les initiés). Et donc, tu commences par les côtes, tu suis les indications de Nadia pour mettre tes anneaux marqueurs et hop hop hop, augmentations jusqu’à la fin de l’emmanchures. Là, c’est simple, tu mets en attente tes manches, tu continues le corps, tu t’amuses parce que c’est du point mousse et tu n’as qu’à te soucier de la torsade. Pas de diminutions ou autre, c’est tout droit. Une fois que tu as terminé le corps, tu fais les manches en faisant attention aux diminutions. Et une fois que c’est fait, tu laves, tu bloques et c’est terminé, tu as un gros pull doudou rien que pour toi.

20181010_163235_medium2
Et ouai, même de dos il tombe bien

Faire attention ? Oui, un peu d’échantillonage si tu ne connais pas la laine. Après, faut bien que tu regardes ton aisance. Comme tu peux observer, je l’ai pris large pour dire de pouvoir en faire un deuxième pull en cas de grand froid. Admire aussi le grillage qu’à mis mes voisins pour les chats, tu as l’impression de te faire ton Alcatraz à toi perso dans le jardin. Bref, Voilà un pull qui est bien. Si tu veux faire les diminutions pour la taille. Mouai bof, je pense que cela dénaturerai le pull. Si tu veux un aspect plus féminin comme Nadia elle l’a tricoté, fais une taille en dessous. Ou réduis ton aiguille d’une demi taille et vois ce que cela donne. Mais sinon, en gros, ce modèle est top et c’est bien pour cela qu’on l’aime bien. D’ailleurs, les cousines ont demandé leurs versions, et il est bien possible que je m’arrange pour leur faire à Noël.

Des chaussettes en coton !

Attends, ton deuxième article tricot c’est des chaussettes ?

 

Bah quoi t’aime pas mes chaussettes ?

 

Si ? Tant mieux. C’est pas que j’ai pas tricoté d’autres trucs dans ma vie. Mais en fait si sauf que j’ai grave la flemme de prendre des photos sympa donc en fait, on va prendre l’article où les photos sont pas trop beurk. Et en même temps, des chaussettes toutes simples, ça a son charme. Et lorsque vous voyez des chaussettes comme cela trainer dans mes armoires, ce sont ce que j’appelle des Blind Socks

 

Mais avant, vous vous demandez comment que je fais des chaussettes comme ceci. T’inquiète paupiette, j’y ai fait une fiche technique


 

Modèle : Standard de chaussette en toe up

Laine : Zauberball crazy coton

Taille d’aiguille : 2.5mm

Taille de pitou : 19 cm (taille 39/40)


 

Elle était pas sérieuse ma fiche ?

20180908_171923_medium2
Elle est pas BG ma laine ?

Je vous sens un peu effrayés, voire avec une légère anxiété à me contrarier non? Ne vous inquiétez pas. Tout d’abord ? Qu’est ce qu’une blind sock ? Et bien c’est une chaussette que je vais faire en jersey avec soit un talon en talon raccourci, soit avec un talon après coup. Et c’est une paire de chaussette qui va mettre du temps à se tricoter parce que je l’emmène partout : dans la voiture, dans mon sac et dans le ciné. Oui, je tricote au ciné sinon je m’endors et c’est pas pratique pour suivre le film. Je sens que vos yeux s’agrandissent en pensant que vraiment celle là, c’est une junkie du tricot. Sachez tout de même que j’ai été petite fille de femme au foyer et de couturière. Pour ces femmes qui m’ont appris l’art de l’ouvrage comme elles l’appelaient, tricoter des chaussettes, c’était de l’utilité familiale. Tout comme réparer des chaussettes avec le fameux oeuf qui m’a servi d’apprentissage à la couture. Bref, j’appelle les blind socks ainsi parce que c’est un tube en jersey fait en mode automatique, qui va servir non pas à faire super joli mais surtout parce que quelqu’un a besoin d’une paire de chaussettes (on peut faire pareil avec des bonnets).

 

img_20180912_190731_medium2
Des fois, je fais de belles photos quand même. Admirer la petite marque sur la chaussette droite qui veut dire qu’elles sont à moi

Mais pourquoi vous en faire un article ? Pour la laine évidemment ! Pour la laine usuelle (donc les packs pas trop chers mais qui tiennent super bien), j’ai une marque de référence : la Wool Butt vendue chez Butinette (je vous en reparlerai dans un autre article). Mais cette fois ci, j’ai pris la laine chez Laine et Tricot  car ils ont acquis de la Zauberball en coton bio. Or, cela fait plusieurs fois que je me dis que ce serait peut être pas mal de me faire mes chaussettes en coton pour la période printemps. Et bien voilà c’est fait et c’est une tuerie.

 

20180923_183524_medium2

 

Et donc mes chaussettes ? Modèle en toe up donc je commence sur la pointe du pitou. J’augmente un rang sur deux pour arriver à un total de 60 mailles (et heureusement car la coton se détend un chouilla j’ai l’impression). Ensuite, tube de 19 cm pour arriver à ma cheville, talon en rang raccourcis, tube de la cheville et côtes 1X1 pour arriver (et vous le voyez sur la photo ci dessus ) à ce que le talon fasse bien la moitié de la longueur de la chaussette. Rien de plus simple quand on est détendus de la chaussette. Tellement peu de réflexion pour finalement son confort personnel. C’est ce que j’appelle des heures productives

 

20181009_081907_medium2

 

Evidemment, depuis, je les ai testées. Sachez que la Zauberball coton est un peu sèche (narmol c’est du coton pas du mérino) mais alors le confort aux pieds est dingue. Je pense sérieusement me faire aussi ma collection coton pour le printemps et l’automne et passer ainsi d’ici une petite année à en gros que des chaussettes faites main. A voir maintenant si la  fibre tient bien le coup aux lavages répétitifs, mais cela fera l’objet d’un autre article je pense .

 

Sur ce je vous laisse, j’ai genre trouzmille bonnets à faire pour Noël sans compter d’autres cadeaux et ma garde robe perso à renouveler. Je vous dis à la semaine prochaine pour un article pull homme cette fois ci 🙂

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑