Insurgent

Auteur : Veronica Roth

Saga : Divergent

Numéro de tome : 2

Genre : Science Fiction, Jeunesse

Maison d’édition : HarperCollins

Nombre de pages : 592

Obtenu le : 20 Mars 2015

Lu le : 13 Avril 2015

Dans le cadre de : Il m’a fallu une copine pour lire la suite

 

En un mot :

  • Une évolution sans surprise pour du jeunesse
  • Du coup, je suis passée en VO

Lire la suite « Insurgent »

Divergent

Auteur : Veronica Roth

Saga : Divergent

Numéro de tome : 1

Genre : Science Fiction, Jeunesse

Maison d’édition : Editions Nathan

Nombre de pages : 451

Obtenu le 30 Octobre 2012

Lu le 30 Octobre 2012

Dans le cadre de : Découvrir une saga à la mode

 

En un mot :

  • C’était vraiment pas mal
  • Mais il y en a trop de sorti à ce moment là
  • Ce qui fait que cela m’a légèrement gâchée la fin

Lire la suite « Divergent »

Marquer les ombres de Véronica Roth

Présentation de l’éditeur : Dans une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, certains êtres possèdent un “don”, un pouvoir unique. Akos, de la pacifique nation de Thuvhé, et Cyra, soeur du tyran qui
gouverne les Shotet, sont de ceux-là. Mais leurs dons les rendent, eux plus que tout autre, à la fois puissants et vulnérables. Tout dans leurs origines les oppose. Les obstacles entre leurs peuples, entre leurs familles, sont dangereux et insurmontables. Pourtant, pour survivre, ils doivent s’aider – ou décider de se détruire
.

Pour le coup, pas du tout un coup de coeur !

Lors de notre écoute mensuelle avec Melcouettes, on avait des exigences hors du commun : une écoute qui ne faisait pas 35 heures. Car Blood Song a été superbe mais il faut avouer que cela nous a pris un peu de temps. Le nouveau Veronica Roth venait de sortir, on avait bien aimé la saga Divergent. Bref, cela semblait être le combot gagnant.

Et bah non. Pas du tout. Alors le côté science fiction m’a plu. L’univers pouvait être alléchant car, on parlait de quelque chose avec des pouvoirs, une civilisation qui voguait sur des vaisseaux spatiaux, des dons…. Bref,  mon enthousiasme du départ est tombée comme un soufflet parce que : la soeur a un don complètement mortel, et elle est manipulée par son frère tyran (qui est un petit c** cela dit en passant).

Entre nous, qu’est ce qui empêche quelqu’un de martyrisé et victime d’un chantage qui possède un don mortel d’au moins organiser une résistance par rapport au despotisme de son frère ? Bah il faut attendre qu’elle est rencontré un gars comme de bien entendu !

Heureusement, la fin remonte un peu le niveau

Enfin un peu parce que bon. Ce roman est pour les ados mais faut pas non plus les prendre pour des buses. Ce roman est bourré de clichés. Et l’univers n’est pas si creusé que cela au final. On n’a pas tous les tenants et les aboutissants de l’univers, la mythologie n’est pas aussi développé que cela. Cette lecture a été longue pas en temps mais en patience !

En bref, j’ai été extrêmement déçue, j’ai l’impression que ce roman a été sorti un peu à la va vite. Les intrigues ne sont pas réellement développées et les réactions de nos héros sont plus que prévisibles. Au mieux j’ai été un peu divertie mais j’avoue réellement que j’ai été très contente qu’il soit terminé. Tout simplement.

Allegiant by Veronica Roth

Présentation de l’éditeur : Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s’échapper. Le monde qu’ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu’on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d’une expérience censée sauver l’humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l’humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?

On a fini la sagaaaaaaaaaaaaaaaaa

Ca c’est de la lecture commune ! Et en VO qui plus est. Et en plus, pas du tout à la bonne période. Donc autant vous dire que Ptitelfe et moi, en pleine panne livresque, on est sportives : la saga divergent en VO dis donc ! Alors, le tome 1 qui était une relecture, ça a été. Le tome 2 avec des débats sans fin sur l’héroïne avec un autre compère, c’était coton. Mais le tome 3. C’était long. Et pas la faute du livre, la faute aux deux nénettes qui font une page la journée et encore. Cétait pas facile.

Bref on a fini la saga. Et c’était une bonne fin. Comme on aime avec des retournements de situations, des découvertes de folie, des dialogues top, de l’action à gogo même avec notre rythme d’escargot et des héros qui ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour suivre l’auteur.

Alors forcément, il faut lire Allegiant.

Mais oui, vu que les films ont décidé de faire comme ils voulaient avec l’histoire (comme Hunger Games en fait, et ma comparaison entre les deux s’arrêtera là). Veronica Roth prouve avec brio qu’une saga pour adolescent n’est pas forcément composé de triangles amoureux, de questions existentielles et de sauvage de monde sans perdre une mèche de cheveux. On a des héros qui souffrent, qui ont quand même des petites préoccupations d’ados mais qui en temps de conflits prouvent qu’ils peuvent se dépasser et arriver à prendre de bonnes décisions seuls.

Et franchement, il y en avait qui n’étaient pas faciles à prendre, qu’on soit d’accord ou pas avec eux d’ailleurs. Ils ont eu de gros dilemnes et surtout, ils n’ont pas eu tous le même point de vue. On a tenté de les manipuler et même bien pire encore et ils ont maintenu leur cap. Et j’avoue que franchement, c’était cela que j’ai aimé tout au long de cette trilogie. 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑